AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
BIENVENUE A TOUS! L'AVIS DES MEMBRES SUR LE FORUM ICI . NOUVEAU DESIGN AUX COULEURS DE L’ÉTÉ.

Partagez|

Promesse tenue [Matthew]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


« Habitant de Manhattan, et fier de l'être »

avatar
► Crédits : Violet
► Messages : 122
► POINTS : 13052
► Date d'inscription : 20/11/2011


MA VIE A MANHATTAN
RANG SOCIAL:
BOITE DE RECEPTION (SMS):
AVATAR: Miranda Kerr

MessageSujet: Promesse tenue [Matthew] Lun 30 Avr - 19:39

Jeudi soir, jour du match de basket de Matthew. Eléa l’avait noté dans son agenda et elle s’était débrouillée pour se libérer. Elle lui en avait fait la promesse, elle se devait d’être là. D’ailleurs, elle avait organisé sa journée pour pouvoir partir plus tôt, elle avait même terminé ses articles pour la fin de semaine. Autant dire qu’elle était tranquille. Elle était même repassée chez elle pour enfiler une tenue un peu plus décontractée qu’une jupe-tailleur. Quand elle bossait, Eléa aimait toujours être présentable, presque tirée à quatre épingles. Comme en ce moment, elle rencontrait des personnes importantes, elle ne pouvait pas être habillée n’importe comment. Ce qui ne voulait pas dire qu’elle ne voulait pas être belle et bien habillée pour aller voir Matthew. Au contraire. Mais elle n’allait pas aller le voir jouer habillée en tailleur. Elle alla donc enfiler un jean avec un fin pull à col bateau et ses bottes. Ça lui semblait être parfait pour aller assister à un match de basket. Ce qui était une grande première pour elle, elle ne l’avait encore jamais fait.

Quand elle arriva, le match était déjà commencé et elle esquissa un sourire. Ça ressemblait bien à la description que Matthew lui avait faite, il y avait du monde. Et des gens qu’elle ne connaissait pas, forcément. Beaucoup de jeunes femmes qui venaient regarder leur copain jouer. Eléa se sentit rajeunir de quelques années pour le coup mais ce n’était pas désagréable. Elle se cala dans la foule pour assister au match, sans pour autant chercher à se faire discrète. Le but était quand même que Matthew remarque sa présence. Elle lui fit d’ailleurs un petit signe de main quand il croisa son regard. Il pouvait bien voir qu’elle avait tenu sa promesse et qu’elle était là.

Eléa se faisait un peu plus réservée que les autres quant à son support pendant le match. Elle connaissait les règles mais elle était un peu plus réservée parce qu’elle ne connaissait personne. A part Matthew qui était en train de jouer. Elle remarqua, en tout cas, que le jeune homme avait beaucoup d’admiratrices qui venaient essentiellement pour lui. Et après il viendrait dire qu’il n’avait pas son petit succès ! A la fin du match, Eléa resta un peu en retrait, les autres s’étant précipités vers les joueurs. Une nouvelle fois, elle fit un petit signe de main à Matthew et attendit qu’il soit un peu plus disponible pour aller vers lui, ou qu’il se libère pour aller vers elle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Habitant de Manhattan, et fier de l'être »

avatar
► Crédits : bazzart
► Messages : 185
► POINTS : 13157
► Date d'inscription : 22/11/2011
► Age : 26
► Localisation : New-York


MA VIE A MANHATTAN
RANG SOCIAL: Modeste
BOITE DE RECEPTION (SMS):
AVATAR: Marlon Teixeira

MessageSujet: Re: Promesse tenue [Matthew] Mar 1 Mai - 3:26

Matthew était assis sur un banc et attachait ces baskets. Il était habillé en tenue sportive, sa tenue habituelle quand il joue au basket. Un espèce de débardeur qui couvre les épaules sur le haut du corps, mais qui laisse filtrer l'air sur les côtés, un jogging long au bas du corps. De plus, ces cheveux étaient un peu plus long que la dernière fois et sa barbe était encore de quelques jours, signe qu'il devait s'être rasé il y a quelques jours, mais qu'il avait laissé aller depuis. Ça lui donnait un petit genre faut dire. Sourire sur les lèvres, quand il redresse la tête, il aperçoit Eléa, qui était venue, comme promis et il la salue aussitôt, accompagné d'un sourire agrandi.

D'autres filles étaient dans les gradins, quelques hommes aussi. Des passants passaient sur le trottoir non loin et continuaient leur route mine de rien. C'est New-York, la ville qui ne dort jamais et il y a toujours du monde partout. Qui était ces personnes dans les gradins? Des connaissances des gars, pour la plupart, que ce soit des sœurs, leur petite amie, en devenir ou non, des amies, ou des amies de leurs amies qui voudraient être présentés à l'ami en question, etc.. Des admiratrices? Peut-être bien. La simple idée gênait un brin Matt', qui ne cherche pas à attirer l'attention et qui ne se sert pas du sport pour draguer les filles. Enfin... peut-être que la présence d'Eléa ici ne tenait pas du hasard non plus, mais bon! Le beau brun se lève et va donc sur le terrain, avec deux autres équipiers.

Si vous connaissez le basketball, alors vous savez que normalement, on joue à beaucoup plus que trois contre trois. Or, sur le terrain en ce moment, ils étaient trois de chaque côté. C'est qu'ils jouent à une variante du basketball, le "streetball" ou le basketball de rue. Moins de règles, plus de "moves", plus de fun donc et c'est beaucoup une dynamique de duel, de un contre un. À trois, si votre adversaire vous échappe, vous paraissez assez mal. C'est plus physique aussi, un tantinet plus rude, mais ici, ils étaient entre amis, alors ils faisaient attention. Très vite, on s'aperçoit que Matt est parmis les bons joueurs quand il est sur le terrain. Il est souvent celui qui, avec son ami d'origine latino, est celui qui complète un alley-hoops (la balle est lancée en l'air, et reprise, toujours en l'air, par un coéquipier qui tire sans retomber au sol). Une belle manœuvre quand même et chaque fois, après, il était tout sourire, tout fier. Les participants faisaient des rotations au jeu et à la fin, l'équipe de Matt, gagne, mais le match aura été serré, seulement un panier d'avance. Les gars se font des accolades, se félicitent. Une atmosphère assez détendue régnait, même si durant le match, on ne se faisait pas de cadeau.

Après, tout ce beau monde sort du terrain et les filles viennent voir les gars, c'est certain. Matt' était un peu en sueur et cherchait des yeux Eléa, qui n'était plus sur un gradin. Une fille vient le voir, le félicite. Il la remercie, tout en cherchant encore la Cubaine des yeux, qui justement, lui fait un signe de main. Alors il s'excuse auprès de l'autre demoiselle, qu'il contourne et il arrive en joggant à la hauteur d'Eléa, tout sourire.

-Hey salut! Content que tu sois venue.

Il l'était vraiment et peu lui importait les autres filles, qu'elle soit venue pour lui non, Matt' ne cherchait pas à se créer un fanclub, d'ailleurs, il dit souvent qu'il suffit d'une fille, mais de la bonne, pour rendre un homme heureux. Ce n'est pas un domaine où la quantité a de l'importance, selon lui en tout cas. Il fait un petit geste de tête et ils vont vers un banc, où ses trucs se trouvent, comme son sac sport, mais surtout, sa gourde d'eau, dont il prend une bonne gorgée après s'être assis.

-Comment ça va?

La petite question habituelle. De son côté, il allait bien. Matthew se met un peu d'eau dans les cheveux, histoire de faire baisser la température comme on dit et la gigote un peu après, se passe une main dans les cheveux. Bref, de loin, il y en a qui devait regarder le beau spectacle, alors que lui, il faisait ça en tout inconscience. D'ailleurs, il prend une autre gorgée et continue de regarder Eléa et de l'écouter.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Habitant de Manhattan, et fier de l'être »

avatar
► Crédits : Violet
► Messages : 122
► POINTS : 13052
► Date d'inscription : 20/11/2011


MA VIE A MANHATTAN
RANG SOCIAL:
BOITE DE RECEPTION (SMS):
AVATAR: Miranda Kerr

MessageSujet: Re: Promesse tenue [Matthew] Jeu 3 Mai - 20:05

Assister à un match de basket, c’était une grande première pour Eléa. Elle savait que ça se faisait, c’était presque une habitude aux Etats-Unis. Mais depuis le temps qu’elle vivait sur le territoire, elle n’y avait encore jamais assisté. Mais elle n’avait pas encore fréquenté de sportif comme l’était Matthew. En tout cas, elle était ravie qu’il lui ait proposé de venir le voir durant un de ses matchs et elle avait tenu sa promesse en venant le voir. Et elle était contente. Elle s’était laissé aller dans l’ambiance du match, même si elle n’était pas aussi expressive que les autres. Les autres avaient l’air d’habitués, pas elle. Ca faisait toute la différence. Mais elle y avait pris goût et elle ne serait pas contre revenir une prochaine fois. De toute façon, si les choses devenaient plus sérieuses entre Matthew et elle, ça serait naturellement qu’elle reviendrait. Pour le supporter et pour le plaisir de le voir jouer. Parce qu’il fallait bien avouer que la vue était plus que plaisante. Elle comprenait pourquoi d’autres jeunes femmes venaient ici, elles se rinçaient l’œil. Il fallait dire que tous ces mâles, en débardeur, en train de jouer, ça valait le détour.

Le match se termina dans les applaudissements et même Eléa ne put retenir un cri de joie quand l’équipe de Matthew gagna. Certes, ce n’était qu’un petit match entre amis, probablement, ce n’était pas dans un stade avec une équipe complète, mais c’était quand même pas mal à regarder et on se prêtait vite au jeu. Même quand on ne connaissait pas bien les règles, comme la jeune femme. Comme le foot, elle les connaissait en gros mais pas dans les détails.

Bien vite, tout le monde se dirigea vers les joueurs, ce que la jeune femme ne fit pas. Elle se contenta de rester un peu en retrait. Peut-être que la prochaine fois, elle serait un peu plus à l’aise, vu que ça ne serait plus la première fois qu’elle viendrait. En tout cas, elle avait un œil sur Matthew, qui avait quand même bien joué. Il ne restait plus qu’à ce qu’il se libère pour qu’elle puisse lui parler un peu. Eléa n’était pas venue ici avec une idée derrière la tête, elle avait juste tenu sa promesse, ce qui lui faisait quand même grand plaisir. Quand elle repensait à la journée qu’ils avaient passée ensemble et au baiser qui avait suivi, ça la faisait sourire. Ça faisait longtemps qu’elle ne s’était plus sentie comme ça en compagnie de quelqu’un et ça faisait du bien. Comme quoi il n’y avait pas que le boulot dans la vie. Elle sourit quand Matthew arriva à sa hauteur

« Comme promis ! Tu vois, j’ai pas oublié Razz »

Tête en l’air mais pas pour tout. Et elle ne regrettait pas du tout d’être venue, bien au contraire. Elle laissa à Matthew le temps de se rafraîchir et de se réhydrater un peu. Parce que le match avait quand même été intensif. Et puis, ça avait un petit côté sexy de le voir de mouiller les cheveux à l’aide de sa gourde, elle n’en perdrait pas une miette

« Je vais bien, je suis tellement à jour dans mon boulot que je pense bien que je vais me prendre une petite journée de congé demain ! »

Bon, c’était peut-être un peu présomptueux de la part de la jeune femme parce qu’elle pouvait être appelée à tout moment mais elle n’avait aucun article urgent à écrire, elle pouvait dire qu’elle bossait de chez elle. Et donc faire la grasse matinée ou faire ce qu’elle avait envie. C’était juste parfait

« C’était un beau match ! Même si je ne m’y connais pas beaucoup »

Elle eut un petit sourire amusé. C’est vrai qu’elle ne s’y connaissait pas beaucoup en basket mais elle avait bien aimé le match, elle s’était vite prise au jeu. Et peut-être que Matthew pourrait lui en apprendre un peu plus sur les matchs. Et pourquoi pas, peut-être un jour, aller voir un match tous les deux. Eléa pouvait avoir des places assez facilement quand il y avait des matchs importants

« Et vous jouez comme ça tous les jeudis alors ? »

Elle se souvenait que Matthew lui avait parlé du jeudi mais elle ne se souvenait plus si c’était toutes les semaines ou de temps en temps. En tout cas, c’était une ambiance bien sympa, qui changeait la jeune femme de la sphère un peu coincée qu’elle fréquentait d’habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Habitant de Manhattan, et fier de l'être »

avatar
► Crédits : bazzart
► Messages : 185
► POINTS : 13157
► Date d'inscription : 22/11/2011
► Age : 26
► Localisation : New-York


MA VIE A MANHATTAN
RANG SOCIAL: Modeste
BOITE DE RECEPTION (SMS):
AVATAR: Marlon Teixeira

MessageSujet: Re: Promesse tenue [Matthew] Ven 4 Mai - 4:12

Eléa était venue, comme promis et Matthew était tout content de la voir. Elle avait passé le test comme on dit. C'est à dire que si une personne dit qu'elle sera là et que finalement, elle n'y est pas, disons que le test de confiance est un peu échoué, mais Matt' étant un gars plutôt compréhensif et un brin naïf, il suffit d'une bonne justification et hop, vous êtes pardonné. Aucune justification nécessaire ici, puisqu'elle était bien là.

-C'est un bon point pour toi si tu tiens toujours tes promesses!

Et ça méritait un petit baiser selon lui. Oh, pas le truc à pleine bouche et puis, devant le monde, ça le gênerait un brin, mais il s'approche quand même et donne un baiser au coin des lèvres de la Cubaine, une manière affectueuse de la remercier d'être venue finalement. Du reste, ça envoyait un signal plutôt négatif aux autres possibles intéressées du coin, alors il allait être tranquille. Après quoi, la priorité, c'est de boire de l'eau et de se refroidir un peu, parce qu'il faisait quand même chaud et faire du sport n'avait pas aidé à se refroidir. Matt' est heureux d'apprendre qu'Eléa va bien, mais qu'en plus, côté boulot, elle connait un moment de pause et elle parle même de prendre congé. On est loin de la journaliste de garde, prête à répondre au même appel durant la nuit!

-C'est vrai? Woah, c'est cool ça! J'imagine que tu as rarement l'occasion de prendre un congé.

Il boit encore un peu de sa gourde, mais déjà, les gorgées étaient plus modérées et puis, le jeune homme semblait moins essoufflé et il avait moins chaud aussi. L'eau, ça fait des miracles après le sport, puis, le simple fait d'être assis, de parler détendu, ça aidait. La Cubaine mentionne ensuite qu'elle a aimé le match, même si elle ne connait pas toutes les règles. Pour être honnête, lui non plus, il se fait souvent rappeler une règle par les autres.

-Merci! Et c'est pas grave, tu n'es probablement pas la seule... D'ailleurs, même moi, je t'avoue que je ne connais pas toutes les règles. On se fie sur Alejandro pour ça.

Matt' n'avait pas honte de dire qu'il jouait à un jeu dont il ne connaissait pas toutes les subtilités. D'abord, il vient de l'école de basketball standard lui, avant de déménager à New-York, il ne connaissait pas trop le basketball de rue. Si le beau brun a ensuite un sourire amusé, c'est parce qu'il pense à la réponse qu'il va donner. Il ne peut pas s'empêcher d'être précis, mais avec une journaliste, ça ne saurait être une mauvaise chose.

-Ouais, tous les jeudi, sauf s'il pleut ou si trop de monde ne peuvent pas, mais sinon, ouais, à chaque jeudi.


C'était un moment sacré de la semaine pour plusieurs des gars. Pour Matt' aussi c'était important. C'est un moment pour s'amuser, se détendre et d'ailleurs, le cercle des intéressés grandit de plus en plus et c'est tant mieux dans un sens. Bientôt, ils devront peut-être créer une ligue officielle! Matthew espère que non, parce qu'il aime ces jeudi soir justement parce qu'il n'a pas à se prendre la tête avec rien du tout, il a juste à jouer et à s'amuser. Gagner ou perdre n'avait aucune importance pour lui, ce qui ne veut pas dire qu'il ne se donnera pas à fond sur le terrain par contre. Une dernière gorgée, la gourde est vide, alors il se lève en prenant son sac.

-Tu me raccompagnes chez moi? Je t'avoue que j'ai bien besoin d'une douche, mais après, si ça te dit, on pourrait aller voir un film au ciné.

Autant profiter du fait que demain, elle était en congé non? Et puis tout le monde parle de ce film de superhéros, les Avengers, mais peut-être qu'Eléa a envie de voir autre chose. Il doit avouer que parfois, il a un petit côté enfantin. Normal, il n'est pas si vieux non plus. Dans bien des États, il n'a même pas le droit de boire ou d'acheter de l'alcool! C'est ainsi qu'Eléa et Matt, se mettent à marché vers chez lui, tranquillement, rien ne pressait.

-J'ai un petit truc à te donner chez moi. C'est trois fois rien, c'est juste un petit cahier pour les débutants à la guitare. Je ne risque pas de m'en servir prochainement. Tu vas voir, il date, mais il est bien fait quand même. Ya même quelques petites chansons facile à jouer, des accords de base. Si tu veux apprendre à jouer, ça te sera utile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Habitant de Manhattan, et fier de l'être »

avatar
► Crédits : Violet
► Messages : 122
► POINTS : 13052
► Date d'inscription : 20/11/2011


MA VIE A MANHATTAN
RANG SOCIAL:
BOITE DE RECEPTION (SMS):
AVATAR: Miranda Kerr

MessageSujet: Re: Promesse tenue [Matthew] Ven 4 Mai - 22:03

Ça faisait toujours plaisir quand quelqu’un disaitt être content de vous voir ou vous le montrait. Et c’était le cas de Matthew. Eléa s’en serait voulue de rater le match alors qu’elle avait promis qu’elle viendrait. A moins d’un gros contretemps, comme elle l’avait signalé à Matthew. Mais elle était bien là et s’arrangerait pour venir à d’autres matchs, c’était certain

« Je tiens toujours mes promesses ! »

Elle fut surprise du petit baiser que Matthew vint déposer au coin de ses lèvres mais elle trouva ça assez agréable. De petites marques d’affection, comme ça, elle aimait beaucoup. Une façon de plus qu’avait le jeune homme de lui prouver qu’elle l’intéressait, surtout devant toutes ces jeunes femmes présentes. Dont une qui semblait la fusiller du regard. Eléa avait un sourire radieux, elle ne pouvait pas s’en empêcher.

« C’est rare, oui ! Je suis bien contente d’avoir pris l’avance dans mon travail. A moins d’une grande catastrophe, je suis tranquille jusque lundi ! »

Espérons juste qu’il ne se passe rien d’ici à lundi. Elle pourrait profiter de son week-end comme ça, et d’un plus long moment en compagnie de Matthew aujourd’hui. Elle fut rassurée quand Matthew lui dit qu’il ne connaissait pas non plus toutes les règles, elle se sentait moins seule. En tout cas, c’était bien sympa à voir et ça méritait peut-être un article dans la cellule société. On ne parlait pas assez de toutes ces activités qui se passaient dans la ville et qui n’étaient pas organisées par des pontes de la société new-yorkaise. Ça serait un bon sujet, aux yeux de la jeune femme en tout cas.

La journée était belle, même si on était en fin d’après-midi, tout était parfait pour le moment. Le sourire d’Eléa s’agrandit un peu plus quand Matthew lui proposa de le suivre chez lui et de poursuivre la soirée. Même si c’était ce qu’elle avait désiré, elle n’avait pas espéré que les choses se passent comme ça. Elle ne pouvait qu’en être ravie

« D’accord, je te suis ! »

Le ciné lui semblait être une bonne idée, ça faisait un petit moment qu’elle n’y était plus allée. Elle ne savait pas encore quel genre de films ils allaient aller voir mais elle était partante s’il s’agissait d’Avengers. Elle aimait assez les films de superhéros dans ce genre-là. Elle avait surtout apprécié Iron Man. On se demande pourquoi… Elle réajuste son sac sur son épaule et ils purent commencer à aller vers chez Matthew. Et comme Eléa ne connaissait pas le chemin, elle le suivait. Enfin, elle marchait à côté de lui, tout en continuant à discuter. Et encore une fois, elle se rendit compte qu’il avait pensé à elle avec ce petit cadeau qu’il avait pour elle.

« Oh oui, je veux bien, merci ! Ça m’aidera peut-être à m’y remettre, surtout si ça n’est pas difficile. Mais rien de tel qu’un prof particulier quand même… »

Elle fit un petit clin d’œil à Matthew, en souriant. C’est vrai que c’était toujours mieux d’avoir un prof particulier mais ça permettrait à Eléa de s’entrainer un peu. Si on expliquait comment accorder une guitare, parce qu’elle aurait sans doute du mal. Mais ça lui faisait plaisir de voir que Matthew avait pensé à elle.

Les deux jeunes gens arrivèrent donc chez lui et Eléa entra à la suite de Matthew. Ça lui faisait bizarre de mettre les pieds chez lui, sans doute parce que c’était la première fois qu’elle venait. Et ça lui faisait plaisir. Elle n’avait aucune idée derrière la tête en venant ici, si ce n’était l’accompagner et attendre qu’il ait prit sa douche pour qu’ils puissent sortir. Heureusement qu’elle s’était changée avant de venir, elle était bien comme ça.

« C’est sympa chez toi »

Un appart de mec, sans aucun doute. Et sans doute qu’il lui fera faire un petit tour rapide du propriétaire. Que ce soit le cas ou pas, de toute façon, Eléa le laissera aller prendre sa douche et attendra patiemment qu’il ait terminé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Habitant de Manhattan, et fier de l'être »

avatar
► Crédits : bazzart
► Messages : 185
► POINTS : 13157
► Date d'inscription : 22/11/2011
► Age : 26
► Localisation : New-York


MA VIE A MANHATTAN
RANG SOCIAL: Modeste
BOITE DE RECEPTION (SMS):
AVATAR: Marlon Teixeira

MessageSujet: Re: Promesse tenue [Matthew] Dim 6 Mai - 6:01

Eléa disait qu'elle tenait toujours ces promesses et maintenant, il pouvait la croire, puisqu'au-delà des paroles, elle avait posé des gestes concrets pour le montrer. Pas que Matthew soit d'un naturel méfiant ou sceptique, mais comme tout le monde, il a été déçu par le genre humain à quelques reprises disons et donc, il y a des paroles qu'il vaut mieux soumettre au test. Puis, quand il embrasse celle qui, il l'espère toujours, sera sa petite amie bientôt, il envoie un message clair, mais avant tout, la première concernée en semble bien heureuse et esquisse même un sourire ravi. Voilà qui faisait plaisir à voir! Si elle avait reculé, disons que cela aurait été légèrement inquiétant. Elle explique ensuite qu'il était rare qu'elle ait droit à une période si paisible, mais que cette fois, elle serait tranquille jusqu'à lundi! Donc jeudi, vendredi, samedi et dimanche, ça fait au moins quatre jours de simili-congés. Pas mal quand même! Le jeune homme acquiesce donc, ravi à son tour.

Ensuite, il suggère d'aller au cinéma, mais d'abord, ils devaient passer chez lui, parce que disons qu'il n'était pas accoutré pour sortir au cinéma et puis, il avait sué, alors une douche s'imposait. Eléa accepte l'idée, y compris celle de le suivre chez lui d'ailleurs. Les voilà donc qui prennent le chemin de l'appartement de Matt' et en chemin, ils discutent encore de choses et d'autres, comme par exemple, du film qu'ils comptaient aller voir. Il avait envie de voir les Avengers, avec Thor, Iron Man, Hulk et Capitaine America réunis tous ensemble pour un grand film. Le rêve de tous les spectateurs non? Matthew fit aussi mention d'un petit cadeau qu'il avait pour elle et Eléa semblait toute heureuse qu'il lui offre. Ça sera plus utile à elle qu'à lui maintenant.

-Ah oui, c'est certain, mais comme je ne suis pas toujours là...

Fallait bien palier son absence par quelque chose et puis, peut-être qu'elle pourrait penser un peu à lui quand elle va pratiquer avec sa modeste guitare. Son appartement est un appartement typiquement new-yorkais, comme on en voit des centaines sur l'île de Manhattan, de forme carré vu de l'extérieur, avec les cages d'escaliers sur le côté, les briques rouges et tout ça. Un appartement typique du westside finalement. Ils montent ensuite par la cage d'escalier, une fois à l'intérieur, jusqu'au troisième étage, puis,c'est le cinquième appartement. Avant d'ouvrir, Matt' prévient quand même:

-Je t'avertis, c'est peut-être un peu en désordre. Je fais le ménage le dimanche.

Oui, il était très routinier, à la journée près et il avait besoin de ce genre de repères, parce que sinon, il oublie, tout simplement. Alors tous les dimanches, il faisait le ménage de son appartement, pas très grand d'ailleurs, un trois et demi, rien pour pavoiser. Une cuisine/salle à manger, pas vraiment de distinction en soi dans cette pièce, une chambre à coucher, un salon et une salle de bain. Le tout était bien modeste. Quelques piles de cds dans le salon, un système de son, un ordinateur portable sur la table de la cuisine, de la vaisselle pas encore lavée, mais pas trop accumulée non plus, un balcon avec une petite vue sur... la cour intérieur des quatre appartements adjacents. Ouais, pas super... Il y avait quelques posters ici et là, pour personnaliser des lieux. Il y avait un journal ouvert dans le salon, celui du New-York Times, évidemment. Il s'est abonné depuis... bah depuis qu'il a rencontré Eléa! À première vue, la Cubaine trouvait les lieux sympa' d'ailleurs.

-Je te fais visiter?

Bien sûr qu'elle dit oui, c'était une question posée par politesse, alors il lui montre le tout. La salle de bain était bien minuscule et pas de bain, seulement une douche. Dans le salon, qu'un canapé, il n'y avait pas vraiment d'espace pour d'autres meubles du genre et puis, Matthew n'est pas riche non plus, même si l'écran plat qu'il possède laisse entendre qu'entre un fauteuil de plus et une belle télévision, il a fait son choix. Pour une raison ou pour une autre, il montre sa chambre, mais n'y entre pas lui-même, il ne fait qu'ouvrir la porte. On pouvait apercevoir une guitare sur son pied, un ampli à côté, un lit double qui prenait la majeure partie de l'espace et bien sûr, des meubles pour contenir des vêtements et une bibliothèque aussi, avec quelques livres et autres trucs divers.

-Fais comme chez toi, j'en ai pas pour longtemps.

De sa chambre, il ouvre des tiroirs, histoire de sortir une ceinture, un jeans et une chemise, pour se changer après. Une autre paire de chaussette aussi, bref, des détails. Il passe ensuite de sa chambre à la salle de bain et hop, la porte se ferme et quelques minutes plus tard, disons une quinzaine, Matthew en sort habillé, les cheveux un brin humides, les manches de sa chemise retroussée. Il s'était habillé vite faut dire, pour ne pas faire attendre son invitée. Ainsi, il avait oublié un détail: celui de zipper sa braguette. Oups...

-Je suis prêt!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Habitant de Manhattan, et fier de l'être »

avatar
► Crédits : Violet
► Messages : 122
► POINTS : 13052
► Date d'inscription : 20/11/2011


MA VIE A MANHATTAN
RANG SOCIAL:
BOITE DE RECEPTION (SMS):
AVATAR: Miranda Kerr

MessageSujet: Re: Promesse tenue [Matthew] Mer 9 Mai - 4:40

Eléa avait taquiné un peu Matthew en lui disant qu’apprendre serait mieux avec un prof particulier. Evidemment qu’il ne pouvait pas toujours être à ses côtés pour lui apprendre la guitare, et son petit livre serait le bienvenu si elle voulait continuer à apprendre quand il n’était pas là. Quand elle aurait le temps, bien évidemment. Eléa ne serait sans doute pas une élève assidue à pouvoir bosser tous les jours mais elle ferait quand même des efforts. Elle regarda une nouvelle fois Matthew avec un sourire en coin quand il lui dit qu’il ne serait pas toujours là

« Dommage… »

Que Matthew ne croie pas qu’elle était du genre collant, c’était juste une façon de lui faire comprendre que l’attirance était réciproque et qu’elle n’était pas contre passer un peu plus de temps avec lui. C’était une perche tendue, elle espérait qu’il ait compris les signaux. Mais elle se doutait bien que oui au vu du baiser au coin des lèvres auquel elle avait eu droit tout à l’heure. Et qu’elle avait apprécié. Ils finirent par arriver chez Matthew et secoua la main comme si le désordre n’était qu’un détail. Ce qui était le cas, en fait

« T’inquiète pas pour ça »

Chez Eléa, tout n’était pas impeccable tout le temps non plus, c’était normal. Elle n’avait pas le temps de faire son ménage tous les jours, elle essayait aussi à s’en tenir à une fois par semaine, en tout cas pour les pièces principales. Certes, l’appartement de Matthew était plus petit que le loft de la jeune femme mais elle ne regardait pas à ça. Tant qu’il était bien là où il vivait, c’était le principal. Et puis, elle le trouvait sympa, son appart. Tout à fait à l’image de Matthew en fait. A première vue en tout cas. Elle hocha la tête quand il lui proposa de lui faire visiter les lieux et resta assez discrète quant à la chambre. C’était un endroit assez personnel, elle ne tenait pas à se la jouer indiscrète. Elle aurait peut-être l’occasion d’y faire un tour plus tard mais ce n’était pas le moment. Non pas qu’elle ne s’y intéresse pas mais elle ne voulait pas “violer” l’intimité de Matthew en se montrant trop intrusive. En tout cas, elle ne fut pas étonnée de voir un ampli avec une guitare. Elle se demanda s’il jouait souvent quand il était chez lui. Mais elle ne lui posa pas la question, pas maintenant.

Un nouveau hochement de tête et Eléa alla rejoindre le salon en attendant que Matthew aille prendre sa douche. Même s’il lui avait dit de faire comme chez elle, elle se contenta de s’asseoir sur le canapé et d’aller voir ses mails sur son portable. Assez rapidement vu qu’elle n’en avait pas. Et elle croisait fort les doigts pour qu’il n’arrive rien demain ni ce week-end, qu’elle soit tranquille. Pour une fois, ça ferait du bien. Elle ne dut pas attendre bien longtemps, Matthew fut assez rapide pour se préparer. Eléa rangea alors son téléphone dans son sac et se leva

« On y va alors ? »

Sans doute que oui. Eléa se retourna vers Matthew et son regard glissa, sans vraiment le vouloir, au niveau de son entre-jambe. Et elle esquissa un léger sourire qu’elle tenta quand même de dissimuler

« Ta… hum… braguette est ouverte… »

Elle détourna le regard pour ne pas se mettre à sourire une nouvelle fois et c’était aussi une façon plus discrète de laisser Matthew refermer sa braguette. La chose faite, les deux jeunes gens purent quitter l’appartement pour prendre la direction du ciné, vu que c’était un peu ce qu’ils avaient convenu

« Tu as une idée de ce qu’on pourrait aller voir ? Pas de film étranger sous-titré en étranger déjà !»

Eléa l’avait retenu, Matthew put le voir. De toute façon, elle n’avait pas envie d’aller voir un film étranger, c’était pas trop son truc non plus. Finalement, elle était une jeune femme assez simple. Alors, si Matthew lui propose d’aller voir Avenger, elle accepterait avec plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Habitant de Manhattan, et fier de l'être »

avatar
► Crédits : bazzart
► Messages : 185
► POINTS : 13157
► Date d'inscription : 22/11/2011
► Age : 26
► Localisation : New-York


MA VIE A MANHATTAN
RANG SOCIAL: Modeste
BOITE DE RECEPTION (SMS):
AVATAR: Marlon Teixeira

MessageSujet: Re: Promesse tenue [Matthew] Ven 11 Mai - 3:02

Si Eléa ne voulait pas se montrer trop intrusive en mettant le pied dans la chambre de Matt', disons que Matt' de son côté ne voulait pas que cette petite visite chez lui ne soit pas mal interprétée non plus. Des fois, quand on fait visiter d'emblée la chambre à la demoiselle, on ne sait jamais trop quels signaux on envoie. Il y en a qui ne prenne pas ça pour une invitation implicite, d'autre si. En tout cas, ça ne se voulait pas une invitation implicite. Pas que l'idée de faire l'amour avec Eléa ne lui plaise pas, non, au contraire, mais enfin, il y a sans doute des manières plus adéquates de parvenir à cette fin.

Matthew sort donc de la salle de bain frais et dispo' pour aller au cinéma. Eléa l'avait attendu sagement et ne semblait pas s'être pris rien à boire ou quoique ce soit du genre, pas même allumée la télévision, elle semblait juste être restée concentrée sur son téléphone. Comme elle demande s'ils y vont, d'emblée, le jeune homme acquiesce. Pas question de s'attarder ici plus longtemps!

-Ouais, allons-y!

Matthew allait se retourner et aller de l'avant, quand il voit les yeux d'Eléa se concentrer disons, sur un point fixe situé en bas de son ventre et il fronce alors des sourcils. Mais... qu'est-ce qu'elle fixait comme ça? Pas le temps d'émettre les hypothèses les plus folles qu'elle lui dit que sa braguette est ouverte. Hey merde, voilà le genre de truc qui n'arrive qu'à lui. En même temps, on sait déjà que le beau garçon est un peu gaffeur et même, un peu serait sans doute un euphémisme. Il se met alors à rire, un peu nerveusement et corrige l'erreur.

-Merci de me l'avoir dit!

Oui, parce que sinon, cela aurait pu être gênant longtemps. Eléa regarde ailleurs un petit moment et le jeune homme faisait un peu comme si de rien était maintenant, sortant les clés de sa poche en vu de les utiliser tout à l'heure. C'est ainsi qu'ils quittent l'appartement et qu'ils retournent dans la rue, en route vers le cinéma. En chemin, la conversation reprit et d'ailleurs, Matt' s'était souvenu d'un truc dans la douche, du coup, il devait corriger certaines pensées précédentes, mais dans les faits, pour Eléa, cela ne faisait pas de différence.

-Non, pas de film étranger, ni de drame. La vie est assez difficile comme ça parfois... Je me suis souvenu dans la douche que la dernière fois, on avait décidé que ce serait toi qui choisirait le film.

Et on sait tous que s'il émet une suggestion, cette suggestion sera perçue comme le choix qu'il veut voir, alors Eléa, toute gentille qu'elle est, se sentira obligée d'aller voir ce film, qu'il lui plaise ou non alors Matthew ne devait surtout pas suggérer le choix ou s'il en faisait un, il devait en faire un qui plairait potentiellement à Eléa, genre une comédie romantique ou un truc du genre. Le cinéma où ils arrivèrent bientôt était un ancien opéra converti en cinéma, avec plusieurs salles. C'est assez intéressant disons, ça a de la gueule et puis, les billets n'étaient pas trop chers. C'est certain par contre que ce n'est pas les mégas cinémas qu'on trouve en banlieue, ceux avec des parcs d'attractions intérieurs, des arcades et des salles immenses avec des écrans gigantesques, mais la simplicité a parfois meilleur goût, dans une salle plus tranquille avec une écran où on n'a pas besoin de bouger la tête pour tout voir. En tout cas, en arrivant à l'entrée, ils pouvaient avoir une meilleure idée des choix de films qui s'offraient à eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Habitant de Manhattan, et fier de l'être »

avatar
► Crédits : Violet
► Messages : 122
► POINTS : 13052
► Date d'inscription : 20/11/2011


MA VIE A MANHATTAN
RANG SOCIAL:
BOITE DE RECEPTION (SMS):
AVATAR: Miranda Kerr

MessageSujet: Re: Promesse tenue [Matthew] Mar 15 Mai - 7:19

Eléa n’avait pas hésité une seconde à accompagner Matthew chez lui. Après tout, il était déjà bien venu chez elle et tout s’était bien passé. Et ce n’était pas parce qu’il lui montrait sa chambre qu’elle allait se faire des idées. De toute façon, il se passerait ce qu’il devait se passer et elle finirait dans ce lit si c’était une suite des choses. Ce qui risquait bien d’arriver à un moment ou à un autre s’ils décidaient d’aller plus loin dans leur relation. En tout cas, elle n’interprétait pas mal cette visite mais ne se fit pas trop intrusive non plus. Un coup d’œil et c’était terminé. Elle laissa ensuite Matthew filer sous la douche en l’attendant bien sagement. Il n’avait pas été très long, la jeune femme n’avait pas eu le temps de s’ennuyer. Et puis, elle ne se serait pas permis de faire comme chez elle, c’était un peu trop tôt pour ça. Elle se contenta de l’attendre en regardant un peu autour d’elle et en se familiarisant avec les lieux.

A peine relevée pour partir, le regard d’Eléa se posa au niveau de l’entrejambe de Matthew. Non pas qu’elle ait une idée en tête, n’allez pas vous imaginer des choses, mais son attention avait été attirée par la braguette ouverte du pantalon de Matthew. Elle n’avait d’ailleurs pu réprimer un sourire et le signaler au jeune homme. C’est vrai que ça aurait pu être embarrassant quand même, bien que ça soit amusant sur le coup. D’ailleurs, Matthew le prit assez bien vu qu’il se mit à rire. Le problème réglé, les deux jeunes gens purent partir, direction ciné. Puis Matthew lui dit que c’était à elle de choisir le film. Elle avait complètement oublié ! Elle fit d’ailleurs une petite moue, la voilà prise au piège. Mais comme elle avait déjà une petite idée, elle fit part de sa suggestion

« Je sais pas… Avengers, ça te dit ? Bon, c’est blockbuster mais le trailer avait l’air sympa »

Et puis, c’était un film qu’elle avait envie de voir, tout simplement. Parce qu’elle aimait les films de superhéros comme celui-là. Et qu’elle avait lu quelques comics quand elle était plus jeune. Et regardé quelques dessins animés aussi. Elle ne savait pas pourquoi mais elle avait toujours aimé ces histoires de superhéros, que ce soit petite ou encore maintenant. D’un côté, ça faisait rêver. Et de l’autre, elle savait pertinemment que ça n’arriverait jamais, ce genre de choses.

Matthew pouvait également faire une proposition de films, les deux jeunes gens n’avaient qu’à se mettre d’accord. Ils arrivèrent au cinéma, un bel endroit d’ailleurs. Eléa n’était encore jamais venue ici, elle n’allait pas au cinéma souvent, mais ça changeait de ces gros endroits pleins de salles et de pubs, boîtes ou autres choses. C’était calme, et on pourrait presque dire que l’ambiance était romantique. Un ancien opéra, c’était classe. La jeune femme reviendrait à l’occasion, c’était certain.

Eléa tint à payer sa place, ça lui semblait normal. Elle avait d’ailleurs toujours procédé comme ça, ce qui lui avait valu l’approbation de quelques petits-amis en étant plus jeunes. Un peu radins sans doute. Mais elle ne regardait pas vraiment à ça. Se faire inviter la mettait d’ailleurs un peu mal à l’aise. Et puis, quand on était jeune, c’était plus facile de tout partager que de payer seul la note. Enfin bon, quoi qu’il en soit, ils prirent leur place après s’être mis d’accord sur le film et purent prendre la direction de la salle. Mais avec un arrêt devant le stand soda/pop-corn, pour Eléa en tout cas

« Pour moi, un ciné, c’est avec pop-corn ! »

Elle eut un petit sourire amusé et se prit un paquet moyen avec un soda. Pas allégé ! Eléa assumait sa gourmandise et elle courrait un peu plus la prochaine fois pour éliminer tout ça. Quand elle se faisait plaisir, elle ne le faisait pas à moitié, ça n'avait aucun sens pour elle. Ce qui ne voulait pas dire qu’elle ne bouffait que des crasses. Heureusement d’ailleurs. Elle attendit Matthew s’il en prenait aussi, et ils purent ensuite entrer dans la salle. Où ils avaient l’embarras du choix niveau place, sans doute parce qu’ils étaient arrivés en avance

« On se met où ? »

D’habitude, Eléa se mettait aux places du haut, au milieu, là où ils n’avaient pas besoin de se casser le cou pour regarder le film. Mais comme elle ne connaissait pas bien l’endroit, elle laissa Matthew choisir la place et s’installa à côté de lui pour d’abord regarder les pubs et les trailers des films en passe de sortie, tout en discutant avec Matthew, avant que le film ne commence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Habitant de Manhattan, et fier de l'être »

avatar
► Crédits : bazzart
► Messages : 185
► POINTS : 13157
► Date d'inscription : 22/11/2011
► Age : 26
► Localisation : New-York


MA VIE A MANHATTAN
RANG SOCIAL: Modeste
BOITE DE RECEPTION (SMS):
AVATAR: Marlon Teixeira

MessageSujet: Re: Promesse tenue [Matthew] Mer 16 Mai - 16:30

Est-ce que cela le gênait qu'Eléa l'ait regardé au niveau de son entrejambe? Un peu, mais en même temps, il comprenait qu'elle ne l'avait pas fait avec une idée derrière la tête, c'était juste comme un coup d'oeil général, elle avait remarqué le détail de sa braguette ouverte et lui en avait fait part. Du coup, il avait corrigé le tir et maintenant, ils pouvaient se mettre en route pour le cinéma en toute sérénité. En chemin, il fallut décider des choix et la Latino suggère de voir Avengers, justement le film que Matthew avait en tête depuis le début et il était agréablement ravis de la proposition disons. Ce n'est pas lui qui allait dire non, c'est certain, puisqu'elle le proposait. Il échappe donc à tous films français sous-titré et qui soit un drame sur comment des prêtres ont survécu à une tragédie dans un pays étranger. Non, aucune référence à un film réel ici...

-Je t'avoue que c'est le film que j'avais envie de voir, mais je me suis dit « oh, c'est une fille, les superhéros, c'est un truc de petit garçon».

Mais si c'est ce qu'elle a envie de voir et lui aussi, alors c'est tant mieux, inutile de chercher des puces là où il n'y en a pas. Matthew a toujours un petit côté garçon, il faut dire qu'il est jeune quand même, alors les superhéros et tout ça, il aime bien. D'ailleurs, son superhéros préférés, c'est Spiderman et ce depuis toujours. Batman est pas mal non plus, mais la thématique de vengeance et tout, c'est un peu trop dramatique et puis, il fait peur quoi, surtout dans les derniers films. Spiderman en plus d'être un superhéros, c'est un gars sympathique. On voudrait aller prendre une bière avec lui.

Assez fabulé sur les superhéros, ils se mettent en file à la billetterie et Matt' en profite pour demander à sa compagne si elle veut qu'il paie pour elle et Eléa avoue préférer payer elle-même, alors il acquiesce et n'insiste pas plus longtemps. Aujourd'hui,i l faut respecter l'égalité des sexes. C'est la nouvelle façon d'être galant. Chacun paie sa place donc et après quoi, ils se dirigent vers la salle, mais encore une fois, en chemin, ils s'arrêtent. Eléa avait une envie de popcorn et le beau brun se caresse brièvement le ventre, prit de la même envie finalement.

-Alors je vais en prendre un aussi!

Avec une boisson gazeuse grand format bien sûr. Une fois qu'ils ont leurs trucs, ils vont s'asseoir dans la salle du cinéma et celle-ci était encore vide et heureusement, parce qu'elle risquait de se remplir vite. Quoi de plus normal quand on va voir le film de l'heure, il ne faut pas s'attendre à se retrouver devant une salle vide.

-Le plus au centre possible, c'est les meilleures places.


Au centre tant sur le plan horizontal que vertical. Être en haut complètement, ça ne donne rien et on perd de la qualité d'image avec la distance. Quand au bas, il faut se casser le cou pour voir l'écran dans son ensemble. Non, l'idéal, c'est le centre du centre. Croyez-en un expert. Comme ils étaient parmi les premiers, ils sont installés à peu près au centre et en attendant le film, à dire vrai, Matt' s'occupait surtout à manger son popcorn avec appétit. Comme prévu, la salle se remplit vite peu après leur arrivée et bientôt, le film commence.

Ici, on ne spoilera pas pour ceux qui ne l'ont pas vu, mais en toute objectivité, qu'on aime les superhéros ou pas, c'est un bon film d'action, avec juste ce qui faut d'humour et de sérieux par moment pour qu'on approche. Faut dire que quand le scénariste, c'est celui de Serenity et de Buffy contre les vampires, ça promet quand même. Un film qui finit sur un "cliffhanger", comme d'habitude, après le générique et Matt' en était tout sourire et avait d'ailleurs insisté pour qu'ils restent assis, se doutant de la surprise à la fin. Une suite? Très certainement! Après quoi, c'est vraiment la fin du film et Matt' se lève avec son contenant de popcorn et de boisson gazeuse tous deux vides.

-Alors, t'as aimé?

Il espère que oui, sinon, c'est pas grave, ça arrive à tout le monde de voir un film qu'on n'aime pas, il ne le prendra pas personnel, mais faudrait être sévère pour ne pas aimer ce film. En sortant de la salle, Matthew avoue qu'il doit faire un petit tour à la salle de bain, merci à ce grand format de boisson gazeuse. Cette fois, quand il sort, il n'a pas oublié de zipper sa braguette, donc pas de problème à ce niveau.

-On fait quoi maintenant?


Demanda Matthew quand il retrouva Eléa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Habitant de Manhattan, et fier de l'être »

avatar
► Crédits : Violet
► Messages : 122
► POINTS : 13052
► Date d'inscription : 20/11/2011


MA VIE A MANHATTAN
RANG SOCIAL:
BOITE DE RECEPTION (SMS):
AVATAR: Miranda Kerr

MessageSujet: Re: Promesse tenue [Matthew] Sam 19 Mai - 7:13

Les films de superhéros n’étaient pas que pour les garçons, n’importe qui pouvait aimer. C’était d’ailleurs pour ça que ça avait autant de succès. Mais peut-être aussi que la jeune femme aimait parce qu’elle avait toujours été entourée de garçons en étant petite. Eléa n’avait pas de frère mais elle avait toujours joué avec les garçons de son quartier, qui avaient à peu près son âge. Tout en étant féminine en s’occupant de sa petite sœur, même lorsque sa mère était encore en vie. Elle eut alors un sourire à la réflexion de Matthew

« Peut-être que je suis un garçon manqué ! »

Quand elle était petite, en tout cas, oui. Eléa était même casse-cou. Puis elle avait changé, elle était devenue plus fille, plus femme. Mais elle gardait quand même une âme d’enfant. Elle ne voulait pas faire partie de ces femmes super sérieuses qui avaient oublié qu’elles avaient été jeunes. Elle avait des responsabilités, certes, mais ça ne l’empêchait pas d’être insouciante par moments.

Eléa paya sa place, pas parce qu’elle ne voulait pas que Matthew la lui paye, pas pour l’égalité des sexes ou quelque chose comme ça, juste que ça l’aurait mise mal à l’aise, parce que ça avait un peu été décidé sur le tas et qu’ils n’étaient pas ensemble. Du moins, ils ne formaient pas officiellement un couple avec tout ce que ça impliquait. C’était un peu la façon dont elle voyait les choses, en tout cas.

Les deux jeunes gens firent un arrêt au stand pop-corn/soda, gourmandise de la jeune femme oblige. Elle avait pris cette habitude depuis qu’elle était toute petite, quand son père l’emmenait au cinéma le jour du réveillon de Noël, pendant que sa mère préparait le repas. Et depuis, c’était à chaque fois le même rituel, elle ne s’en passait pas. Et tant pis si elle passait pour une gourmande. Au moins, elle était naturelle. Ce n’était pas parce qu’elle avait un rencard qu’elle allait changer ses habitudes. Matthew la voyait comme elle était tout le temps, il pourrait se faire encore une idée plus concrète de si elle lui plaisait vraiment ou pas. Et comme Matthew connaissait mieux le cinéma qu’elle, elle le laissa choisir les places

« Je te suis ! »

Le film ne tarda d’ailleurs pas à commencer et Eléa, contrairement à Matthew, n’avait pas encore touché à son pop-corn. Elle le gardait pour le film proprement dit, bien que la tentation soit grande. Et quand ce fut terminé, c’est avec des yeux brillants d’une petite fille qu’elle sortit. Ben oui, un bon film regroupant tous les superhéros ou presque, c’était quand même pas mal. Et elle avait adoré ! Finalement, elle avait fait un bon choix

« J’ai adoré ! »

Au moins, c’était un film où on ne s’embêtait pas. Sortis de la salle, elle hocha la tête et laissa Matthew aller aux toilettes. En l’attendant, elle sortit son petit miroir de son sac pour vérifier qu’elle était toujours présentable. Et elle esquissa un sourire. Sans doute idiot, le sourire, d’ailleurs. Mais elle se sentait bien. C’était un rendez-vous, comme la première fois bien que plus officiel ici d’ailleurs, et elle avait presque oublié à quel point c’était agréable de retrouver quelqu’un qui vous plaisait et à qui vous plaisiez. Et Matthew lui avait montré à plus d’une reprise qu’elle lui plaisait, tout était parfait. Elle venait de refermer son sac quand il la rejoignit

« On va boire un verre ? Ou manger quelque chose peut-être, avant ? Si tu as faim »

Matthew avait quand même fait du basket avant et il n’avait pas mangé avant de partir, ils étaient partis de suite après sa douche. Eléa était également ouverte à toutes les propositions ou suggestions mais elle ne voulait pas rentrer chez elle, certainement pas. Elle était même prête à poursuivre la soirée jusque tard dans la nuit

« Par contre, je ne connais pas du tout ce quartier, donc c’est toi qui choisis où on va ! »

Elle eut un petit sourire en coin. Ils pouvaient aussi très bien bouger, aller dans un endroit plus fréquenté. Ou se retrouver dans un endroit plus intime. C’était à la convenance de Matthew, tout allait à Eléa. Elle n’était pas une jeune femme bien difficile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Habitant de Manhattan, et fier de l'être »

avatar
► Crédits : bazzart
► Messages : 185
► POINTS : 13157
► Date d'inscription : 22/11/2011
► Age : 26
► Localisation : New-York


MA VIE A MANHATTAN
RANG SOCIAL: Modeste
BOITE DE RECEPTION (SMS):
AVATAR: Marlon Teixeira

MessageSujet: Re: Promesse tenue [Matthew] Lun 21 Mai - 16:34

Eléa, une garçon manquée? On ne peut pas dire qu'elle en avait l'apparence. Elle ne s'habillait pas en salopette, comme les tomboys. De son côté, il devait avouer qu'il préfère les femmes féminines, mais un petit côté plus garçon, ce n'est pas trop dérangeant non plus.

-Peut-être bien, mais tu n'en as pas l'air en tout cas!

La sortie au cinéma se passait comme prévu et Matthew avait bien hâte d'écouter les Avengers. Ils choisissent des places au centre, comme il le désirait finalement et après quoi, ils écoutèrent le film. Eléa avait l'air d'avoir aimé le film, ce qui était tant mieux, même si c'est elle qui l'avait choisi. C'est donc avec un sourire en coin qu'il avait constaté cette joie apparente dont elle semblait remplie. D'ailleurs, quand il lui demande comment elle a trouvé le film, la réponse se fait des plus claire.

Une fois qu'ils ont quitté la salle, Matthew va à la salle de bain et ne tarde pas à revenir. Eléa l'avait attendu bien sagement et semblait en avoir profiter pour se refaire une petite beauté. Puisqu'elle suggérait d'aller prendre un verre ou de manger quelque chose, le beau brun saisit la balle au bond.

-Il y a un pub irlandais pas trop loin d'ici. À pied, ça prendra cinq minutes!


Matthew ne l'avait pas vraiment précisé, mais il n'avait pas faim. Le popcorn avait bouché un coin et puis il avait bien mangé auparavant. Au pire, il savait qu'ils avaient un petit menu au pub, de quoi grignoter et manger, alors au pire, il pourra toujours manger là-bas. Ils se mirent donc en route vers le pub, puisque cela convenait à Eléa, qui avouait ne pas trop connaître le quartier dans lequel ils se trouvaient. Il faut dire qu'ils étaient toujours dans le Westside et comme elle habitude plutôt le Eastside, c'était un peu normal.

En chemin, ils continuèrent à parler, de tout et de rien, dans le sens où ils n'abordèrent pas vraiment de sujet bien particulier. Un peu avant d'arriver au pub par contre, le beau brun n'en pouvait plus, il y avait un truc qui le démangeait depuis qu'il avait vu la Cubaine avec les yeux brillants.

-Dis, je peux te confier un secret? J'ai envie de t'embrasser depuis tout à l'heure, je peux?

Si elle dit oui, alors il ne se fait attendre. Un petit baiser simple et court, rien de trop entreprenant, mais tout agréable. Il n'était pas du genre à faire du show-off au coin de la rue et à rouler des pelles devant tout le monde. Matt' est un gars qui aime une certaine discrétion, intimité même disons. Si elle dit non, il ne lui en tient pas rigueur, mais il gardera une petite déception quand même. Après quoi, ils entrent dans le pub et se trouve une petite table à deux tranquille, dehors, sur la terrasse, ou bientôt, on vient prendre leur commande. Une pinte de Guiness pour lui et finalement, il se commande une pointe de pizza au saumon fumé. Il laisse Eléa libre de prendre ce qu'elle veut, bien sûr. Une fois qu'ils ont leurs bières, ils peuvent trinquer:

-À cette soirée!

Qui se passait très bien jusqu'ici. Après sa gorgée, Matt' se fait un devoir de lancer un nouveau sujet de conversation.

-Qu'est-ce que tu penses faire cet été? Tu auras droit à un congé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Habitant de Manhattan, et fier de l'être »

avatar
► Crédits : Violet
► Messages : 122
► POINTS : 13052
► Date d'inscription : 20/11/2011


MA VIE A MANHATTAN
RANG SOCIAL:
BOITE DE RECEPTION (SMS):
AVATAR: Miranda Kerr

MessageSujet: Re: Promesse tenue [Matthew] Mer 23 Mai - 7:55

Eléa n’avait heureusement pas une allure de garçon manqué. Elle était féminine et fière de l’être. Elle aimait porter des jupes, des robes, des talons, de jolis hauts échancrée, et surtout la lingerie. C’était son petit plaisir. Elle ne se voyait pas porter des jeans et t-shirt larges et avoir l’air négligé, ce n’était pas son genre. Et apparemment, Matthew la voyait bel et bien comme une femme dans toute sa splendeur

« J’ai du changer en arrivant aux Etats-Unis ! Mais j’ai grandi avec des mecs, si on peut dire »

Pas de frère mais des garçons de son âge dans le quartier. Mais c’est vrai qu’en grandissant, on changeait quand même un peu. Eléa n’était plus du genre à jouer à se battre ou des choses du genre, mais ça lui était arrivé quand elle était plus petite. Mais comme tous les enfants, sans doute.

Le film passa assez vite mais il était bon et Eléa était en excellente compagnie. Elle jetait de temps à autres un coup d’œil à Matthew et ne pouvait s’empêcher de sourire. Elle était bien, là. Le film terminé, elle le laissa filer aux toilettes et l’attendit bien sagement. Et comme elle n’avait pas envie que la soirée se finisse maintenant, Eléa avait suggéré d’aller boire un verre. Matthew n’avait apparemment pas faim, elle non plus, avec les pop-corn qu’elle avait mangés. Ils étaient donc sur la même longueur d’ondes

« Je te suis ! »

Elle avait envie de découvrir le coin, elle avait bien apprécié le cinéma et demandait à voir la suite. Elle n’était jamais ou presque venue ici, elle ne connaissait pas du tout. Mais elle avait un bon guide et se laisserait donc guider sans rechigner. Et comme ça, ça lui permettrait aussi de voir les lieux que fréquentaient Matthew. Non pas pour le juger mais apprendre à mieux le connaître. Parce que c’était clair qu’elle voulait apprendre à le connaître un peu plus, surtout s’ils continuaient à bien s’entendre. Et le jeune homme arrivait toujours à la surprendre quand il lui avoua avoir envie de l’embrasser. Elle écarquilla les yeux mais sourit néanmoins. Matthew lui semblait moins timide tout d’un coup et elle se surprit à rougir. Entendre un homme vous dire qu’il a envie de vous embrasser, ça faisait toujours plaisir

« Moi aussi j’en ai envie… » avoua-t-elle en souriant doucement. Vint ensuite le baiser, assez rapide mais bien agréable. Le sourire d’Eléa devint d’ailleurs plus grand. Elle devait avoir l’air imbécile à sourire comme ça mais elle s’en fichait. En ce moment, elle était heureuse. Elle en aurait presque pris la main de Matthew dans la sienne mais c’était un pas qu’elle n’osa pas encore franchir. C’était peut-être un peu tôt. Mais ce baiser l’avait fait sourire. Et lui donner envie d’encore plus.

Arrivés au pub, Eléa s’installa près de Matthew et se commanda un snake bite. Mélange de cidre, de bière et de sirop de grenadine, elle adorait ça. Par contre, elle ne prit rien à manger, pour le moment en tout cas, elle n’avait pas faim. Et leurs boissons ne tardèrent pas à arriver. Eléa ne se priva donc pas pour lever son verre et trinquer avec Matthew

« A cette soirée ! »

Une soirée qui avait bien commencé et qui allait certainement bien continuer. Eléa ne cessait de sourire, elle ne pouvait pas s’en empêcher. Matthew lui faisait vraiment du bien. S’en rendait-il seulement compte ? Et était-ce réciproque ? Eléa hocha ensuite la tête en souriant

« Oui, je prends trois semaines juin juillet et début août. Comme je n’ai pris aucun congé cette année, j’y ai droit, alors je ne vais pas me priver ! »

Et dans un sens, c’était mieux comme ça. Avec trois semaines, Eléa pourrait vraiment en profiter, faire ce qu’elle avait envie de faire. Et surtout se reposer et se changer les idées. Se couper du boulot, même si ce n’était pas aussi simple que ça

« Mais je ne sais pas encore ce que je vais faire, je n’ai rien prévu. Et toi ? »

Elle savait que Matthew travaillait aussi mais elle ne savait pas s’il avait droit à des congés ou ce genre de choses. Et s’il en avait, ce qu’il ferait. C’était la première fois qu’ils en parlaient, bien qu’ils avaient évoqué les voyages lors de l’une de leurs rencontres. Mais sans parler de choses bien concrètes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Habitant de Manhattan, et fier de l'être »

avatar
► Crédits : bazzart
► Messages : 185
► POINTS : 13157
► Date d'inscription : 22/11/2011
► Age : 26
► Localisation : New-York


MA VIE A MANHATTAN
RANG SOCIAL: Modeste
BOITE DE RECEPTION (SMS):
AVATAR: Marlon Teixeira

MessageSujet: Re: Promesse tenue [Matthew] Jeu 24 Mai - 2:55

Eléa ne faisait pas garçon manqué et elle devait bien s'en rendre compte. C'est pour cela qu'elle ajoute qu'avec son arrivée aux États-Unis, elle a dû changer et pour le mieux, si vous voulez savoir le fond de la pensée de Matthew, mais à Cuba, elle avait surtout grandi en compagnie de garçons. De son côté, c'était plutôt mixte. Plus jeune, il n'était pas très sportif et il ne trouvait pas les filles "repoussantes" contrairement à d'autres garçons à cet âge. Oui, on change avec le temps et l'enfance n'est qu'une partie de nous.

-Ah d'accord. Content que tu ne sois pas une tomboy en tout cas.

En apparence du moins. Sortis du cinéma, ils vont dans un pub irlandais de New-York, chose qu'on trouve de façon assez récurent du côté du westside. Le westside, c'est aussi le côté des immigrants. La petite Italie, le quartier irlandais, latin, grec et etc., sans oublier les quartiers juifs. Aujourd'hui, c'est moins sectaire qu'autrefois, un peu moins coupé au quartier près, c'est plus mélangé, mais quand même, les couleurs restent. Avant d'entrer dans le pub, il avoue une envie à Eléa, qui rougit et de son côté, il semblait plutôt confiant ou en tout cas, sûr de lui. Matt, était certain, enfin, presque certain, qu'elle dirait oui et comme c'est le cas, il ne se fait pas prier.

Après quoi, il remarqua comment elle était tout sourire et il était comme elle, simplement heureux. Ce petit sentiment quand on se sent léger, ce n'est jamais désagréable. Le pub n'était pas trop rempli, il était encore tôt. Une chose de fascinante à New-York et qui est bon à savoir pour ceux qui n'y ont jamais été, c'est que le jour, la ville est relativement tranquille. Les gens travaillent et les touristes visitent. Bien sûr, la ville est active, mais elle prend vraiment vie que la nuit, après le coucher du soleil, vers 20 heure. À ce moment, les gens ne travaillent plus, les étudiants n'ont plus cours et alors, ils sortent, ils vont dans les restaurants, les pubs, les gens des banlieues affluent de nouveau vers la ville pour une sortie et les touristes rêvent déjà à leur soirée déjantée dans la Grande Pomme. C'est donc la nuit que New-York prend vie.

Matthew se rendait bien compte que tout se passait pour le mieux entre Eléa et lui et sa nature optimiste lui interdisait de se dire que ce serait passager, qu'il vivait peut-être une période "lune de miel", quand on ignore encore les défauts de l'autre. Non, pensait comme ça, c'est être cynique et ça ne mène à rien. Trois semaines de congé, c'est excellent et Matt' était surpris. Aux États-Unis, avec la réalité actuelle, les gens ont deux emplois et n'ont pas les moyens de prendre des vacances s'ils veulent joindre les deux bouts. De toute manière, aux US, prendre plus d'une semaine de vacance, c'est mal vu, c'est faire preuve de paresse. C'est avec cet idée sévère en tête que Matthew se dit que sa culture et les mentalités qu'elle provoque ne fait aucun sens parfois. De son côté par contre, il ne pouvait pas dire qu'il prenait d'aussi longue vacance... Typiquement américain.

-Trois semaines? Bah dis donc, ça paie de travailler pour le Times!


Eléa explique ensuite qu'elle n'avait rien de prévu. Trois semaines... elle aura intérêt à meubler un peu son temps quand même, sinon, elle risque de s'ennuyer. Et lui? Oh déjà, il avait bien meublé son été. D'ailleurs, cela emmenait Matt' à parler de choses un brin sérieuses.

-Hey bien, je comptais t'en parler euhm... D'abord, dans le mois de juin, je vais passer quelques jours à L.A. avec ma meilleure amie. À peu près une semaine... Et à la fin juin, je pars pour deux mois en voyage. Enfin, c'est pas vraiment un voyage. Je vais construire un puits et une école dans un village au Ghana. Si tout se passe bien, je serai rentré en septembre.

Matthew ne parlait plus de Lily comme sa belle-sœur, mais plutôt, sa meilleure amie, ce qu'elle est. Il n'avait pas envie d'aborder directement le sujet de la mort de son frère et il espérait ne pas laisser à penser que son voyage avec son amie à L.A. laissait entendre qu'il était peut-être un mec déjà pris. En tout cas, il comprendrait qu'Eléa se montre un peu curieuse quant à qui est cette meilleure amie et tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Habitant de Manhattan, et fier de l'être »

avatar
► Crédits : Violet
► Messages : 122
► POINTS : 13052
► Date d'inscription : 20/11/2011


MA VIE A MANHATTAN
RANG SOCIAL:
BOITE DE RECEPTION (SMS):
AVATAR: Miranda Kerr

MessageSujet: Re: Promesse tenue [Matthew] Jeu 24 Mai - 8:51

Eléa était un peu restée cantonnée dans son quartier de l’East-side mais elle était ravie de découvrir d’autres coins. Après tout, il n’était pas trop tard. Et puis, elle voyait comme ça que d’autres quartiers de New York regorgeaient de choses sympas. Ce n’était pas faire preuve d’étroitesse d’esprit de sa part que de rester de son côté, c’est juste qu’elle n’avait jamais vraiment eu l’occasion de se balader par ici. Elle ne l’avait pas provoquée non plus. Mais c’était à présent chose faite, Matthew lui ferait découvrir quelques endroits sympas.

Le baiser passé, Eléa ne pouvait s’empêcher d’avoir un sourire presque béat, tellement elle se sentait bien. Elle devait rayonner et c’était tant mieux. La conversation se porta assez vite sur les vacances de l’autre et Eléa avait de la chance d’avoir trois semaines de congé, c’est vrai. Mais ce n’était pas tant bosser pour le Times qui était important, c’était le boulot en lui-même. C’est vrai que ça ne se passait pas vraiment de la même façon dans les petites rédactions, il y avait moins de personnel donc moins de possibilités. Eléa avait eu de la chance de trouver un emploi là-bas, finalement, même si ce n’était pas encore le paradis suprême pour elle. Mais elle était encore jeune, elle devait faire ses preuves. Elle se battrait pour prouver à tous qu’elle était une bonne journaliste

« C’est pas tellement que ça paye, mais ce sont les jours de congés auxquels j’ai droit et les jours de récup que je n’ai pas encore pris. Si je ne les prends pas, ils sont perdus. Alors autant les prendre ! »

C’était con de laisser passer ça. Et si elle ne savait pas encore ce qu’elle allait faire, elle trouverait bien le moment venu. Pour ses vacances, Eléa n’était pas quelqu’un d’organisé, elle faisait tout à la dernière minute. Ce qui n’était pas plus mal, ça donnait de la spontanéité aux vacances. Finalement, elle retourna la question à Matthew, qui sembla un peu plus mal à l’aise tout d’un coup. Elle apprit donc les projets du jeune homme, qui semblait bien occupé pour les vacances. Mais ça ne l’étonnait pas, Matthew lui avait donné l’impression de quelqu’un qui avait constamment le besoin de bouger. Bon, il partait avec une jeune femme mais il disait que c’était sa meilleure amie. Eléa ne voyait pas pourquoi elle ne lui ferait pas confiance, il n’avait pas encore essayé de l’embobiner jusqu’à présent. Et puis, c’était bien normal qu’il ait des amis, filles ou garçons.

« Ow, c’est cool ça ! »

Partir pour se rendre utile et aider à construire une école, c’était vraiment quelque chose de bien. Sans doute un projet dans le genre Habitat for Humanity, Eléa en avait souvent entendu parler. Et elle en était admirative. C’était faire preuve d’un grand altruisme que d’aller aider à la construction d’une école dans un pays en développement, c’était un beau projet

« Et comment ça t’est venu, cette idée ? »

Et hop, il n’en avait pas fallu plus pour que la jeune femme commence à poser des questions. Curiosité naturelle et journalistique. Elle avait envie d’en apprendre un peu plus sur comment cette idée était venue à Matthew. Ce qui lui ferait aussi découvrir un autre côté de sa personnalité. Quelqu’un de solidaire, prêt à aider les autres. Comment ne voulez-vous pas qu’elle craque, avec ça ? D’ailleurs, elle avait à présent un peu zappé le séjour à LA. Elle y reviendrait peut-être plus tard mais pour le coup, elle était surtout intéressée par le projet de Matthew

« Tu fais ça avec une association ou tu pars de toi-même ? Et je suis peut-être trop curieuse là, non ? Je pose trop de questions… »

Elle s’en rendait compte mais c’était plus fort qu’elle. Elle avait envie d’en savoir plus, elle avait aussi envie de l’entendre parler de son projet. De le voir passionné. De l’emmener avec lui rien qu’en lui racontant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Habitant de Manhattan, et fier de l'être »

avatar
► Crédits : bazzart
► Messages : 185
► POINTS : 13157
► Date d'inscription : 22/11/2011
► Age : 26
► Localisation : New-York


MA VIE A MANHATTAN
RANG SOCIAL: Modeste
BOITE DE RECEPTION (SMS):
AVATAR: Marlon Teixeira

MessageSujet: Re: Promesse tenue [Matthew] Jeu 24 Mai - 14:55

Si Eléa avait droit à autant de congés, elle faisait bien de les prendre. Ce n'est pas Matthew qui cracherait sur des congés au nom de quelques valeurs liées au travail. Il y a des limites quand même et puis de son côté, il n'est pas l'Américain travaillait et tout stéréotypé qu'on trouve en Ohio. Il retient plus des artistes de Californie et de ceux qui ont une vie plus "latine" comme on dirait. C'est qu'il est bien placé pour savoir qu'on a qu'une vie à vivre. Son frère travaillait énormément et il a passé beaucoup de temps éloigné, loin de sa famille, de sa femme, de sa fille et finalement, il est mort. Alors vaut mieux avoir une vie où le travail n'est pas une obsession, selon lui.

-Ah oui, tu fais bien!

Quand Matthew parle de Lily comme de sa meilleure amie à ses amis, ceux-ci semblent sceptiques, surtout après qu'ils l'aient vu. Comment un gars sain d'esprit peut vraiment faire croire à ces amis qu'il n'y a qu'une belle amitié entre les deux. La fille est canon comme tout et ne lui manque que quelques cours pour avoir la licence de droit et en plus, elle a un bel appartement du côté de Washington Square. Que demander de plus? Or, Matthew sait très bien que Lily sera toujours qu'une amie. Parce qu'elle est la veuve de son frère, la mère de sa nièce et donc, il s'imagine très mal avec elle. Ce serait bizarre disons.

Eléa trouvait très bien le fait que Matt' aille ailleurs dans le monde aider. Le beau brun n'a pas rencontré personne jusqu'ici qu'il l'a traité d'imbécile. Une tante lui a dit qu'elle n'irait jamais faire ça par contre. Lui oui, il en avait besoin. Il irait même dire que ce serait salutaire. Il avait besoin de construire quelque chose, n'importe quoi, de donner un sens, non pas à sa vie, mais à la vie générale. Après l'année qu'il a eu, on pouvait le comprendre. Quand la Cubaine lui demande comment lui est venu l'idée, il prend son courage à demain et aborde LE sujet, après une petite inspiration.

-J'ai eu une année difficile. Je ne suis pas du genre à me plaindre mais... Mon frère est décédé dans un braquage et ça m'a vraiment secoué. J'ai pas vraiment eu le temps de prendre sur moi que je devais aider ma mère et la femme de mon frère. Il a fallu se serrer les coudes. Depuis, j'ai fait mon deuil, mais je cherchais un projet, quelque chose à faire, donner un sens à tout ça. Alors j'ai cherché différents projets et c'est celui-là qui convenait le plus. J'ai hâte de voir comment ça va se passer en tout cas! En plus, j'ai l'occasion de me retrouver en immersion française un peu!

Matthew aimait à finir sur une note positive, même quand il abordait les sujets les plus sombres. La mort de son frère a été, jusqu'ici du moins, l'événement le plus déterminant de sa vie. C'est ce qu'il l'a décidé à faire des choses pour lui plutôt que pour les autres, non pas dans un sens égoïste par contre. Il y a longtemps qu'il voulait passé un été en Afrique ou ailleurs, aider ceux dans le besoin, mais il ne le faisait pas. Maintenant qu'il a pris conscience de certaines choses, il agit autrement et il ne reporte pas plus tard ce qu'il a les moyens de faire maintenant.

Eléa continuait de poser d'autres questions, peut-être par réflexe, elle était journaliste après tout, mais Matt, ne lui en voulait pas le moins du monde. Consciente par contre du sujet qu'elle cherchait à approfondir, elle en vint à s'excuser et le jeune homme fit un geste de la main, accompagné d'un sourire, qui voulait dire qu'il n'y avait pas de problème.

-C'est avec une association oui, USaid, en partenariat avec une fraction de l'ONU, je ne sais plus trop laquelle. L'hôtel où je travaille est pas très loin des bureaux de l'ONU et c'est un peu comme ça que j'ai su pour ce projet et j'ai saisi l'occasion. Si j'étais passé par l'université, ça aurait été plus compliqué et puis, la plupart des projets avaient un aspect religieux aussi. J'avais pas trop la tête à ça.

Et ça se comprend. Oh, Matt' continue d'aller à la messe tous les dimanche et il croit toujours autant en Dieu, mais disons que les paroles de prêtre l'emmerde un peu plus parfois. Entendre parler de Dieu comme si c'était un monsieur qui joue aux échecs ou aux dames avec la vie des gens, ça ne le fait plus rire.

-J'ai promis à tous mes amis que je tiendrai un petit journal de bord sur Facebook pour décrire ma journée où ma semaine. Tu ne manqueras rien promis, yaura des photos en prime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Habitant de Manhattan, et fier de l'être »

avatar
► Crédits : Violet
► Messages : 122
► POINTS : 13052
► Date d'inscription : 20/11/2011


MA VIE A MANHATTAN
RANG SOCIAL:
BOITE DE RECEPTION (SMS):
AVATAR: Miranda Kerr

MessageSujet: Re: Promesse tenue [Matthew] Dim 27 Mai - 18:48

Eléa adorait son travail, elle faisait même parfois un peu de zèle, c’est vrai. Elle était une working girl mais ce n’était pas pour autant qu’elle faisait passer son travail avant tout le reste. Pour elle, il était quand même important de prendre un peu de temps pour soi, de profiter quand on pouvait encore le faire. Parce qu’arriverait un moment où ça serait trop tard et elle ne pourrait plus revenir en arrière. Et puis, une petite part d’elle-même aurait bien aimé passer une partie de ses vacances avec Matthew, mais ça ne serait apparemment pas possible. Logique, il avait préparé les siennes sans doute bien avant qu’ils se connaissent, et c’était bien normal. Après tout, ça ne faisait pas tant de temps que ça qu’ils se fréquentaient. En tout cas, elle trouvait intéressant le projet de Matthew et ne se priva d’ailleurs pas pour poser des questions. Peut-être même un peu trop mais c’était sa curiosité naturelle et sa déformation professionnelle qui avaient pris le dessus. Elle avait envie d’en savoir plus.

Attentive, la Cubaine écouta Matthew lui raconter comment lui était venu ce projet. Et pas de la façon la plus agréable. Après le décès de son frère, il avait ressenti le besoin de donner un sens à sa vie et c’était tout à fait normal. Eléa savait ce que c’était que de perdre quelqu’un qu’on aimait. Elle avait perdu sa mère à peine plus jeune que Matthew, quand elle avait 16 ans. Elle avait longtemps culpabilisé avant de se dire qu’elle n’était pas responsable, même si ça aurait pu être évité si elle n’avait pas demandé à sa mère de la conduire à ce rendez-vous avec ses amies. Mais voilà, on ne pouvait pas revenir en arrière, malheureusement. Elle s’était ensuite donnée à fond dans sa rééducation et dans ses études, au point d’en mener deux de front. Chacun avait sa façon de faire son deuil et d’avancer dans la vie, et elle comprenait tout à fait la décision de Matthew de partir.

« Je comprends, oui. Et si ça peut t’aider à trouver un nouveau sens à ta vie, d’aller mieux et d’aller de l’avant, il faut le faire. Et c’est un bon projet, c’est bien de pouvoir aider les autres de cette façon. Franchement, j’admire »

Et ce n’était pas un compliment balancé comme ça. Eléa était vraiment admirative de ce que faisait Matthew. Peut-être qu’elle le ferait un jour si elle en avait l’occasion. Ou lancer l’idée au journal, pourquoi pas. Elle se verrait bien aller faire un reportage là-dessus un jour, mais ça serait certainement pour la cellule internationale. Dommage. En tout cas, elle était ravie pour Matthew, surtout qu’il avait vraiment l’air motivé.

Eléa avait peur de se montrer un peu trop curieuse mais ça ne semblait pas du tout poser problème à Matthew. Tant mieux parce qu’elle se serait sentie mal si ça l’avait gêné, ce n’était pas son but de départ. Mais, d’un autre côté, ça prouvait qu’elle s’y intéressait vraiment.

« Finalement, c’est pas mal de bosser près de l’ONU. Et je pense que tu as raison, c’est mieux de s’investir dans une cause comme ça, pour le plaisir de venir en aide à autrui, plutôt que d’avoir un but religieux derrière. En tout cas, c’est mon avis. Je crois que, si je partais comme ça, je n’aimerais pas qu’on me gonfle avec des principes religieux »

Eléa était sans doute une très mauvaise chrétienne mais tant pis. Elle n’allait pas à l’office tous les dimanches et ne faisait pas sa prière tous les soirs. Elle avait pourtant été élevée dans la religion catholique mais avait renié Dieu après le décès de sa mère. Elle n’était plus d’accord avec cette idée de Dieu aimant et juste alors qu’il avait ôté la vie de sa mère. C’était évidemment un choix personnel, elle ne critiquait pas ceux qui croyaient, chacun ses convictions.

Elle esquissa ensuite un sourire quand Matthew lui parla du petit journal qu’il tiendrait pour raconter ses aventures quand il serait là-bas. C’était une excellente idée et ça lui permettrait de rester en contact avec ses amis. Et surtout, ça serait intéressant de voir comment il vivrait l’expérience une fois sur place. Entre ce qu’on s’imaginait et la réalité, il y avait bien souvent une différence. Elle espérait pour Matthew qu’il vivrait un bon moment

« J’irai lire chaque nouvelle alors. Tu pars quand exactement ? »

Il devait déjà avoir commencé à préparer son voyage, les vacances arrivaient à grand pas quand même. Et il y avait probablement des vaccins à faire ou ce genre de choses, ça ne se faisait pas à la dernière minute. Et quelque chose disait à Eléa que le temps passerait bien vite et qu’elle devait en profiter avant que Matthew ne s’en aille pour si longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Habitant de Manhattan, et fier de l'être »

avatar
► Crédits : bazzart
► Messages : 185
► POINTS : 13157
► Date d'inscription : 22/11/2011
► Age : 26
► Localisation : New-York


MA VIE A MANHATTAN
RANG SOCIAL: Modeste
BOITE DE RECEPTION (SMS):
AVATAR: Marlon Teixeira

MessageSujet: Re: Promesse tenue [Matthew] Jeu 31 Mai - 0:47

Eléa semblait bien intéressée d'en apprendre un peu plus sur le projet de Matthew et le voyage qu'il comptait faire. Elle était aussi une des rares avec qui il en parlait, surtout de façon si ouverte. Il y avait eu Lily, ses parents, quelques amis proches et maintenant elle. Modeste, il restait vague avec les autres sur ce voyage, mais dès qu'il finissait par avouer qu'il comptait aller au Ghana un mois ou deux, aussitôt, il attirait la curiosité et finalement, sans trop entrer dans les détails, il finissait par expliquer qu'est-ce qu'il allait faire sur la côte ouest africaine.

Matt' raconte aussi, un peu par la bande, ce qu'elle aurait été emmenée à savoir inévitablement s'ils allaient devenir proche, parce que même si bientôt, cela fera un an, la famille était toujours en deuil, d'une certaine façon. Oh, ils ne pleurent pas la disparition de son frère tous les jours, mais son absence se fait toujours ressentir. Ils commençaient à peine à se faire à l'idée qu'il était mort. Eléa avait donc écouté tout cela avec une attention presque religieuse, avant de parler dans l'espace qu'elle avait. Selon elle, il faisait bien, surtout s'il avait la sensation qu'il doit donner un sens à sa vie et aller de l'avant. Elle semblait même admirative de toute cette histoire. Beaucoup lui ont tenu sensiblement les mêmes propos.

-Merci, c'est gentil. Je n'ai pas le sentiment de faire quelque chose "d'admirable", mais de toute façon, je le fais pour moi, pas pour l'impression que cela laisse.


La discussion sur le sujet se poursuit et c'est vrai que le beau brun avait un peu l'impression d'être en pleine interview, surtout qu'Eléa est journaliste et qu'en ce moment, elle faisait les questions, si on peut dire. En même temps, c'est normal. Si quelqu'un dans son entourage faisait un voyage semblable, il serait le premier à poser un tas de questions et il le sait! Du reste, elle laissa une impression d'être un peu critique envers la religion, mais très vaguement. En tout cas, elle était à même de comprendre qu'il n'ait pas envie d'entendre des "dieuseries" pendant ce voyage et cette affaire.

-Oui, c'est ce que je me suis dit.

Avec tout ça, la bière qu'il prenait et ce qu'il mangeait avait quand même descendu rapidement, s'était fait consommer. Parce que oui, on les avait servi entre temps, si ça n'a pas été précisé plus tôt. Histoire que les gens puissent le suivre un eu et que sa mère soit rassurée quant à sa condition, il comptait essayer de faire des petites capsules, sorte de récit de ses journées et les envoyer sur le web, via facebook ou un autre média du même type. Quand elle lui demanda quand est-ce qu'il partait, il était à même de donner la date exacte.

-Je prends l'avion le 26 juin!

Bien sûr, Matt' avait déjà eu quelques vaccins et il lui restait encore une poignée de rendez-vous à prendre. Eléa de son côté avait déjà eu l'occasion de dire qu'elle n'avait pas vraiment rien de particulier de prévu pour ses vacances. Du coup le sujet "que fais-tu cet été" semblait clos, du moins, pour lui. Bien sûr, il pense cela après qu'Eléa eut fait un commentaire sur sa date de départ, si elle en fait un. Matt' décide alors de s'avancer un peu, de proposer quelque chose qui témoignerait certainement de son intérêt, enfin, si on sait le moindrement lire entre les lignes.

-Ce serait cool qu'on aille prendre un dernier verre après, comme l'autre fois. Chez toi ou chez moi, je te laisse décider!

C'était important pour lui qu'elle se sente à l'aise. Lui donner le choix de l'endroit où ils termineraient la soirée, c'était un peu s'en assuré. Ils avaient été chez chacun, mais elle préférait peut-être rentrer chez elle à la fin, ou bien, elle se montrerait un peu plus curieuse et préférait sans doute passer un peu plus de temps dans l'appartement de Matt'. De son côté, s'il propose les deux options, c'est qu'il n'a pas de préférences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Habitant de Manhattan, et fier de l'être »

avatar
► Crédits : Violet
► Messages : 122
► POINTS : 13052
► Date d'inscription : 20/11/2011


MA VIE A MANHATTAN
RANG SOCIAL:
BOITE DE RECEPTION (SMS):
AVATAR: Miranda Kerr

MessageSujet: Re: Promesse tenue [Matthew] Ven 1 Juin - 21:29

Eléa espérait ne pas faire preuve de curiosité malsaine. C’est vrai qu’elle posait beaucoup de questions mais c’était parce qu’elle s’intéressait à Matthew et à son projet. Ça semblait tant lui tenir à cœur qu’elle avait envie d’en savoir plus. Mais, sans doute à cause de sa déformation professionnelle, elle posait trop de questions. Elle ne voulait pas que Matthew se sente mal à l’aise. En tout cas, il semblait vraiment être motivé par son projet et elle ne pouvait que le suivre dans son idée. Se dévouer à une telle cause, ça valait l’admiration, même si elle savait que ce n’était pas ce que Matthew recherchait. Il ne semblait pas être le genre de gars à chercher la gloire, il semblait même plutôt modeste. Ce qui n’empêcha pas Eléa de lui dire ce qu’elle en pensait.

« Et c’est tout à ton honneur. Et puis, imagine les gens que tu rendras heureux là-bas. C’est vraiment un beau projet »

Qui lui permettra de se reconstruire. Après une épreuve difficile telle que la perte d’un proche, ça faisait parfois du bien de s’investir dans certaines choses pour aller de l’avant. Parce qu’on n’oubliait jamais la personne qui était partie. Cela faisait huit ans que la mère d’Eléa était décédée mais ça n’empêchait pas la jeune femme de penser à elle. La vie continuait, certes, mais l’autre était toujours dans votre cœur. Et ça serait pareil pour Matthew et son frère.

La jeune femme suivrait attentivement les aventures de Matthew quand il serait parti, c’était certain. Et la connaissant, elle serait même impatiente d’avoir des nouvelles. Mine de rien, les deux jeunes gens s’étaient pas mal rapprochés, on pouvait même dire qu’ils étaient en train de se construire quelque chose, même si rien n’était encore sérieux ou définitif. En tout cas, elle se sentait bien avec lui et il allait lui manquer tout le temps qu’il serait parti. Mais ça, elle ne le disait pas encore maintenant. Peut-être qu’elle lui ferait la confidence plus tard.

Le 26 juin arriverait à grands pas, le temps passerait bien vite d’ici-là. Et Matthew serait occupé par tous ses préparatifs, ce qui ferait qu’ils n’auraient pas beaucoup de temps. Alors autant profiter de cette soirée, peut-être la seule avant son départ. Eléa ne voulait pas vraiment y penser, elle profitait de l’instant présent. Elle esquissa alors un sourire quand Matthew lui proposa de passer la soirée ailleurs. Chez elle ou chez lui. Il lui laissait le choix. Au moins, il n’avait pas envie que la soirée se termine maintenant, il le lui faisait bien comprendre. Et prendre un dernier verre, au calme, ça ne pourrait que leur faire du bien. Elle hocha alors la tête

« Chez toi, ça me semble bien »

Ce qui prouvait qu’elle était assez à l’aise. Elle n’avait en tout cas pas peur de se retrouver avec Matthew, elle n’avait pas peur qu’il lui saute dessus ou quoi que ce soit. Arriverait ce qu’il devait arriver. C’est vrai qu’ils seraient dans un endroit plus calme et plus intime chez lui mais ça ne déplaisait pas à la Cubaine. D’ailleurs, il était bien venu passer aussi une soirée chez elle lors de leur premier “rendez-vous”, plus officieux qu’officiel. Mais qui s’était quand même terminé par un baiser. Avec deux en prime ce soir. Comment ne pas être ravie avec ça ?

Les deux jeunes gens se levèrent donc pour aller vers l’appartement de Matthew. Toute cette soirée n’avait été qu’improvisation mais Eléa aimait ça. C’était beaucoup plus spontané que de tout prévoir à l’avance. Même si prévoir un rendez-vous, genre resto ou théâtre, ce genre de choses, était plus facile, elle aimait quand tout se décidait à la dernière minute. Après avoir refait tout le chemin en sens inverse, ils arrivèrent chez Matthew, appartement qu’Eléa avait pu voir quelques heures auparavant.

« Ça fait longtemps que tu vis ici ? »

Pas à New York, vu qu’elle lui avait déjà posé la question, mais dans cet appartement. Certaines personnes avaient tendance à bouger souvent. D’après ce qu’elle avait déjà vu, Matthew vivait seul, pas en colocation, et que l’appart révélait bien sa personnalité. De ce qu’elle avait pu constater.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Habitant de Manhattan, et fier de l'être »

avatar
► Crédits : bazzart
► Messages : 185
► POINTS : 13157
► Date d'inscription : 22/11/2011
► Age : 26
► Localisation : New-York


MA VIE A MANHATTAN
RANG SOCIAL: Modeste
BOITE DE RECEPTION (SMS):
AVATAR: Marlon Teixeira

MessageSujet: Re: Promesse tenue [Matthew] Sam 2 Juin - 3:56

Matthew est gentil, mais il est capable d'être franc aussi, tout en douceur. Si jamais Eléa lui avait posé une question qui l'avait dérangé, il l'aurait sans doute dit, poliment, mais il l'aurait fait savoir tout de même. Alors elle n'avait pas à craindre d'avoir été trop loin, puisque si tel avait été le cas, elle aurait eu un indice, un signal, de la part de Matt'. Au contraire, c'était rassurant pour lui de sentir qu'elle n'était ni cynique, ni désintéressé vis-à-vis un projet qui pouvait appartenir à un certain idéalisme. Construire un puits en Afrique ne permettra pas de résoudre tous les problèmes de ce continent. On entend parfois l'exemple de ces écoles qui sont construites, mais où finalement, on ne trouve pas de professeurs pour y enseigner. Néanmoins, selon lui, vaut mieux tenter le coup et faire une différence, aussi minime soit-elle, que de ne rien faire du tout.

-Oui, j'espère qu'on fera une différence, même petite.

Un peu plus tard, Matthew réalisait qu'il commençait un peu à se faire tard. Jusqu'ici, ils en avaient fait des choses après tout. Eléa avait assisté à son match de basketball hebdomadaire, puis, ils avaient été chez lui, le temps qu'il prenne une douche. Après quoi, ils avaient été au cinéma pour ensuite aller dans ce pub irlandais bien sympathique, qui était maintenant pas mal bondé. Sans dire que la soirée tirait à sa fin, le jeune homme pouvait espérer passant un moment plus privé disons, à prendre un dernier verre. Proposition qui semble la bienvenue par sa compagne de la soirée, qui préfère même aller chez lui, ce qui l'étonne un brin, mais qui lui va quand même.

-Ok, alors va pour chez moi.

Même si c'était un peu en désordre, apparemment, elle avait envie d'y retourner, d'y passer plus de temps. Dans un sens, c'était tant mieux. Matt' fit un beau sourire et finit son verre assez rapidement, pour ensuite se lever. Ils avaient déjà tout payer, habituellement, on paie au fur et à mesure dans les pubs de New-York, ils pouvaient donc rentrer l'esprit tranquille. Le chemin du retour fut plutôt tranquille. Ils continuèrent à discuter de tout et de rien. Matt' se montra curieux de savoir ce qu'elle comptait faire cette semaine, si elle pensait avoir beaucoup de travail, etc..

Une fois arrivé à son bloc à appartements, ils reprennent le même parcours qu'ils avaient pris un peu plus tôt dans la journée. Il était en train de déverrouiller sa porte quand Eléa demanda depuis combien de temps il vivait ici. Matthew avait bien compris que la question concernait l'appartement et non la ville en entier.

-Deux semaines après que j'ai emménagé à New-York, mon frère et moi on a trouvé cet appart'. Depuis, j'ai pas bougé.

Quand on est bien quelque part, pourquoi déménager? Remarquez qu'il a passé plusieurs semaines, voir des mois, chez sa belle-sœur, après le décès de son frère, pour l'aider au quotidien. D'ailleurs, à peine est-il rentré à son appart', à la demande de celle-ci, que quelques semaines après, elle tentait de se suicider. Il n'est pas rentré vivre chez elle pour autant. De toute façon, ce n'est pas pour cela qu'elle a tenté de mettre fin à ces jours, du moins, espère-t-il.

Trêve de sombres pensées, en ce moment même, il est en bonne compagnie et il n'était pas question de laisser les malheurs passés embêter tout ça! Si Eléa porte un manteau, il fait son galant et lui enlève doucement pour l'accrocher au porte-manteau, après quoi, il enlève ses souliers, geste de routine et demande:

-Tu veux quelque chose à boire, à manger? Je crois qu'il me reste des chips et j'ai de la bière, vodka, rhum, coca. Je pourrais nous faire des "Cuba Libre" si tu veux.

Il dit "Cuba Libre" avec l'accent espagnol qui vient avec, évidemment. Si Eléa vient de cette île, elle sait certainement ce que c'est! Ne pas le savoir reviendrait à ne pas savoir ce qu'est un mojito. Normalement par contre, pour des raisons évidentes, les Américains emploient d'autres mots pour désigner ce cocktail. C'est qu'ils ont encore de travers la libération castriste de l'île. Matthew passe donc à la cuisine lui servir ce qu'elle a demandé et se servir la même chose, sauf si, évidemment, elle ne demande rien. Après quoi, ils passent au salon, plus précisément, sur le canapé. S'ils ont des verres, ils trinquent et il prend une assez bonne gorgée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Habitant de Manhattan, et fier de l'être »

avatar
► Crédits : Violet
► Messages : 122
► POINTS : 13052
► Date d'inscription : 20/11/2011


MA VIE A MANHATTAN
RANG SOCIAL:
BOITE DE RECEPTION (SMS):
AVATAR: Miranda Kerr

MessageSujet: Re: Promesse tenue [Matthew] Sam 2 Juin - 19:35

Beaucoup de personnes ne voyaient que leur propre nombril, ce qui était le propre de la société actuelle. Plus le temps passait, plus les gens devenaient individualistes et c’était dommage. Eléa n’avait peut-être pas le même caractère que les autres, elle aimait le partage, elle était loin d’être égoïste. Pourtant, il fallait parfois l’être. Disons qu’elle tenait le juste milieu entre les deux. Et le projet de Matthew l’épatait, vraiment, et elle ne s’était pas privée pour le lui dire. Le jeune homme semblait plutôt modeste et elle appréciait. Ça ne représentait certes pas grand-chose au niveau mondial mais c’était quand même pas mal

« J’en suis sûre »

Elle esquissa alors un sourire. Et les deux jeunes gens de décider ensuite de bouger un peu. Ils avaient passé une bien agréable soirée jusque-là mais Eléa était contente que Matthew lui propose d’aller prendre un dernier verre, que ce soit chez elle ou chez lui. Comme elle le lui avait proposé la dernière fois. Et ce n’était pas qu’elle n’avait pas envie qu’ils aillent jusque chez elle, c’était juste que l’appart de Matthew était plus près. Et qu’elle n’était pas contre l’idée de passer un peu de temps chez lui. C’est vrai que c’était aussi une façon de montrer qu’elle était à l’aise, qu’elle n’avait aucune crainte à ce qu’ils passent le reste de la soirée dans son appart. De toute façon, que pourrait-il arriver ? Dans le pire des cas, ils se rapprocheraient encore plus qu’ils ne l’étaient déjà et la jeune femme ne serait pas contre.

Le trajet passa assez vite, surtout qu’ils discutaient encore de tout et de rien. Et que c’était fort agréable. D’ailleurs, si Eléa avait répondu aux questions de Matthew concernant son boulot, elle n’en parla pas plus, elle s’en détachait un peu. Parce que ça faisait du bien de parler d’autre chose. Tout en voyant aussi que le jeune homme s’intéressait à elle. Tout comme elle s’intéressait à lui, évidemment. Elle hocha ensuite la tête quand il lui dit qu’il était ici depuis pratiquement le début. Que rajouter de plus ? Elle savait que ça faisait un petit moment qu’il était ici, tout comme elle finalement. Elle enleva sa veste et ôta également ses bottes quand elle vit que Matthew avait enlevé ses chaussures. Pas qu’elle se sente chez elle, mais c’était un peu la moindre des choses. Surtout qu’elle faisait exactement la même chose quand elle rentrait chez elle. Elle enlevait ses chaussures et enfilait une paire de chaussons. Comme quoi ils avaient des habitudes similaires sans pour autant le savoir.

« Cuba Libre, c’est parfait ! »

Même si ce n’était pas la boisson préférée d’Eléa, qui ne buvait pas beaucoup d’alcool, elle aimait ce mélange. Et puis, le rhum, il fallait bien avouer que c’était délicieux dans un cocktail. Elle accepta donc le cocktail et l’accompagna dans la cuisine, histoire de lui tenir un peu compagnie. En espérant ne pas se faire passer pour une jeune femme trop collante. Puis elle s’installa dans le canapé, à côté de lui, pour trinquer

« J’ai passé une belle soirée… »

Elle esquissa un sourire et but une gorgée de son verre. Même si elle n’était pas timide de nature, Eléa était plus réservée quand elle était en compagnie de Matthew. Ça faisait tellement longtemps qu’elle n’était plus sortie avec un homme qu’elle avait l’impression de tout redécouvrir. Elle déposa son verre sur la table et s’installa un peu plus à l’aise sur le canapé, une main glissée dans ses cheveux. Elle regarda Matthew quelques secondes avant de lui demander

« Et si c’est moi qui te disais maintenant que j’ai envie de t’embrasser, tu dirais quoi… ? »

C’était bien la première fois qu’Eléa se lançait comme ça, mais après tout, pourquoi pas ? C’était à chaque fois Matthew qui avait fait le premier pas vers elle, elle ne l’avait jamais repoussé. Alors elle pouvait le faire aussi une fois. Elle aurait pu l’embrasser directement mais il aurait pu être surpris ou mal le prendre. Et c’était loin d’être le but recherché. Ce qui n’empêcha pas la jeune femme de se rapprocher un peu, avec un léger sourire dessiné sur les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Habitant de Manhattan, et fier de l'être »

avatar
► Crédits : bazzart
► Messages : 185
► POINTS : 13157
► Date d'inscription : 22/11/2011
► Age : 26
► Localisation : New-York


MA VIE A MANHATTAN
RANG SOCIAL: Modeste
BOITE DE RECEPTION (SMS):
AVATAR: Marlon Teixeira

MessageSujet: Re: Promesse tenue [Matthew] Dim 3 Juin - 2:06

Si Matthew de son côté était optimiste et espérait que son projet fasse une différence, quelle qu'elle soit, Eléa quant à elle était déjà convaincue. Ça faisait du bien de sentir qu'il n'était pas le seul optimiste autour de la table! Parfois, les gens sont si cyniques, sceptiques, amer même parfois, c'est un peu grisant. Il lui semble que le monde est déjà assez difficile sans qu'on considère tout avec méfiance. Tout le monde n'a sans doute pas le même avis sur la question.

Ils rentrent chez lui ensuite et le trajet du retour se passa bien, parlant de choses et d'autres, Eléa se montre plutôt évasive quant à son travail, lui semble-t-il, mais c'est bien correct. En congé, elle ne devait pas avoir envie de faire de son boulot le sujet central d'une conversation et c'est bien son droit. Une fois chez lui, il remarque que la Cubaine fait à peu près comme lui et pas le temps de se montrer galant qu'elle a déjà enlevé sa veste. Une autre fois peut-être.

Lorsque Matt' lui fait un petit éventail de proposition au niveau des boissons, elle accepte son offre du Cuba Libre, alors il fait un beau sourire. Un petit cocktail, c'est toujours bon! Il file donc à la cuisine, où Eléa le suit et le regarde préparer le tout. Il semblait plutôt habitué de la chose et puis, on s'entend, mettre un peu de rhum dans un verre, puis du coca, ça n'a rien de bien bien sorcier. Il lui tend ensuite son verre et prend le sien et c'est ainsi qu'ils retournent dans le salon, lieu où ils trinquent, puis boivent.

-Moi aussi. Et puis en plus, le film était bon!


Dit-il sur un ton un peu blagueur. Tandis qu'elle le regardait, il prit une gorgée de son verre, qu'il reposa doucement, après qu'elle eut avouer que cette fois, c'est elle qui avait envie de l'embrasser. Il allonge alors son bras du long du canapé, la pose classique et plonge son regard dans celui de la Cubaine. Un peu plus d'alcool encore, ça pouvait donner un peu plus d'assurance.

-Je dirais que j'en ai envie aussi.

Les choses pouvaient être parfois aussi simple que cela. Comme Eléa se rapproche en prime, avec un sourire, il ne se fait pas attendre, se rapproche aussi, pose vite une main contre la joue de sa copine en devenir et l'embrasse. Cette fois, il accentue le tout, après tout, ils ne sont pas dans un lieu public et il peut y aller sans la moindre gêne. Un doux baiser quand même, tendre, mais plus intime, plus significatif peut-être même. Un baiser où la passion glisse, s'invite et où le désir se fait apparent. Pourtant, il ne se montrait pas trop entreprenant jusque là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Habitant de Manhattan, et fier de l'être »

avatar
► Crédits : Violet
► Messages : 122
► POINTS : 13052
► Date d'inscription : 20/11/2011


MA VIE A MANHATTAN
RANG SOCIAL:
BOITE DE RECEPTION (SMS):
AVATAR: Miranda Kerr

MessageSujet: Re: Promesse tenue [Matthew] Lun 4 Juin - 7:55

L’entente avec Matthew allait au-delà des espoirs de la jeune femme. Ça faisait bien longtemps qu’elle ne s’était plus considérée comme une femme à part entière et le jeune homme était en train de lui prouver le contraire. Elle repensait de temps en temps au soir de leur rencontre et aux jours qui avaient suivis, et elle se rendait compte qu’elle commençait à être accro. Elle pensait souvent à lui et avait même souvent envie de l’appeler mais elle modérait ses ardeurs quand même. Hors de question de se faire passer pour la fille qui devenait collante une fois qu’elle avait compris qu’elle plaisait.

Toute cette soirée s’était déroulée parfaitement, Eléa était sur un petit nuage. Et ce fut tout naturellement qu’elle accepta de poursuivre la soirée. Chez lui ou chez elle, Matthew lui laissait le choix. Mais Eléa préférait se retrouver chez lui, histoire de se familiariser un peu avec les lieux et de ne pas refaire le même genre de soirée que la dernière fois. D’ailleurs, une fois arrivé, il lui proposa un Cuba Libre, que la jeune femme accepta avec plaisir.

Le canapé était confortable et Eléa se sentait à l’aise. Elle se sentait bien ici, sans qu’elle ne sache vraiment pourquoi. L’appartement de Matthew était chaleureux et elle était avec l’homme qui lui plaisait. Que demander de mieux ? Un baiser peut-être… Et ce fut Eléa qui fit le premier pas. Pas très assurée, certes, elle demanda quand même à Matthew quelle serait sa réaction. Mais quand elle l’entendit lui répondre qu’il en avait également envie, elle se rapprocha un peu et posa ses lèvres sur les siennes. Au moment où il s’approchait également. Et ce n’était pas à cause de l’alcool que le baiser se fit un peu plus passionné. Du côté d’Eléa en tout cas. Elle avait juste envie de se laisser aller. Elle posa également sa main sur la joue de Matthew et rendit le baiser un peu plus intense. Pourquoi se retenir après tout ? Elle n’allait pas lui sauter dessus ni le violer sur place, mais elle donnait aussi une certaine intensité au baiser. Elle y mit cependant fin, presque à contrecœur, histoire qu’ils ne meurent pas asphyxiés. Mais elle avait un sourire aux lèvres

« J’aime encore plus cette soirée… »

Et c’était peu dire. Sans quitter Matthew des yeux, elle reprit une gorgée de son verre. Encore une fois, elle avait les yeux pétillants, parce qu’elle se sentait bien. C’était juste dommage que Matthew parte bientôt alors qu’ils étaient en train de se rapprocher. Mais on ne choisissait pas toujours le moment. Pour ce soir, elle préférait ne pas trop penser à son départ proche, ça aurait tendance à la démoraliser. Elle préférait profiter du moment présent, c’était bien mieux

« Tu m’enverras une carte du Ghana ? »

Un petit souvenir rien que pour elle. Bon, ça faisait loin et la carte avait beaucoup plus de chances d’arriver après le retour de Matthew, mais c’était quelque chose qui lui ferait plaisir. Eléa ne collectionnait pas vraiment les cartes mais ça lui faisait toujours plaisir d’en recevoir de connaissances qui faisaient des voyages. Elle trouvait ça sympa. D’ailleurs, dans sa chambre, un petit pan de mur était consacré à toutes celles qu’elle avait reçues. Ça lui permettait de voyager un peu en ne sortant pas de chez elle.

Sans prévenir cette fois, Eléa reposa ses lèvres sur celles de Matthew pour un nouveau baiser. Plus doux cette fois, elle en profita d’ailleurs pour venir se coller un peu contre lui. Elle avait apprécié le goût de ses lèvres, elle avait aimé leur précédent baiser, elle avait envie d’un autre. Peut-être qu’elle se comportait comme si les choses étaient acquises entre Matthew et elle mais c’était comme ça qu’elle le sentait. Elle avait envie d’être dans ses bras et le lui montrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Habitant de Manhattan, et fier de l'être »

avatar
► Crédits : bazzart
► Messages : 185
► POINTS : 13157
► Date d'inscription : 22/11/2011
► Age : 26
► Localisation : New-York


MA VIE A MANHATTAN
RANG SOCIAL: Modeste
BOITE DE RECEPTION (SMS):
AVATAR: Marlon Teixeira

MessageSujet: Re: Promesse tenue [Matthew] Lun 4 Juin - 8:20

Si la soirée avait bien commencée, si elle s'était bien déroulée, alors il n'y avait aucune raison pour qu'elle se termine mal et que tout vire sur le capot une fois chez lui. D'ailleurs, Matthew se donnait comme défi de faire sensiblement comme la dernière fois, c'est à dire, un sans faute. Pas un sans faute sans maladresse, vu comment il peut se montrer maladroit parfois, mais un sans faute sans blesser l'autre, sans le mettre mal à l'aise et tout ça, ce qu'il avait réussi à bien éviter jusqu'ici et Eléa non plus ne l'avait encore jamais mis mal à l'aise. Alors si tout allait pour le mieux, il pouvait espérer, preuve à l'appui, que tout pouvait continuer de bien se passer.

Après qu'ils aient pris une gorgée de leurs Cuba libre, Eléa avait suggéré qu'ils s'embrassent. C'était un peu leur petit jeu complice entre eux, de demander la permission à l'autre avant de l'embrasser. Un jeu que Matthew avait démarré, si sa mémoire ne l'abuse pas. Un baiser qui se fit plus passionné de part et d'autre, plus long aussi, au point de finir qu'à manquer de souffle. Eléa les ramena sur terre, mit doucement fin au baiser, pour ensuite dire qu'elle adorait de plus en plus cette soirée, ce qui fait sourire son compagnon de soirée, justement.

-On est deux...

Quand cette fille le regardait comme ça, fixement, il adorait, mais en même temps, il ne pouvait pas faire autre chose que de la regarder elle aussi et s'il détourne brièvement des yeux, c'est pour cesser d'être hypnotisé, en quelque sorte, et prendre, lui aussi, une gorgée de son verre, une bonne gorgée celle-là. La Cubaine fit alors une petite demande, qui l'intriguait un peu, mais il n'allait pas dire non, non plus. D'ailleurs, il avait déjà en tête de ramener un cadeau à Eléa. En plus de lui ramener un cadeau, il ramènera une carte!

-Je t'en rapporterai une, promis.

À moins qu'il lui en envoie une pendant qu'il est là-bas, mais il ne sait pas trop comment fonctionne les colis et la poste au Ghana, si c'est très développé ou non. En fait, même s'il va là-bas plusieurs semaines, il sait assez peu de choses sur ce pays finalement. Avant son départ, il va avoir une série de petit cours et d'atelier sur le mode de vie là-bas et les traditions, histoire de faciliter l'adaptation.

Il prit une deuxième gorgée de son verre, plus modérée celle-la et il venait de reposer son verre, se préparant à lancer la conversation sur un autre sujet, quand Eléa revint vers lui pour l'embrasser encore et bien sur, Matthew y répond, posant sa main sur le côté du corps de celle qui se rapproche, se colle même un peu plus près de lui. Aussi doux qu'elle, un bras vint l'entourer doucement pour qu'elle se rapproche encore un peu plus, qu'ils restent près l'un de l'autre et cette fois, même quand le baiser se termine, que ce soit elle ou lui qui y ait mis sagement fin, il vint le renouer presque aussitôt, après avoir esquissé un petit sourire. Ces mains se pressaient un peu plus contre les vêtements de la belle, comme pour mieux sentir sa peau au-delà. Une certaine complicité se développait déjà dans les baisers qu'ils échangeaient. Finalement, le verre et la discussion pouvait bien attendre, il aimait trop embrasser Eléa, encore, oh et puis, pourquoi pas, encore une autre fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Habitant de Manhattan, et fier de l'être »

avatar
► Crédits : Violet
► Messages : 122
► POINTS : 13052
► Date d'inscription : 20/11/2011


MA VIE A MANHATTAN
RANG SOCIAL:
BOITE DE RECEPTION (SMS):
AVATAR: Miranda Kerr

MessageSujet: Re: Promesse tenue [Matthew] Mer 6 Juin - 3:53

Eléa était contente d’être repassée chez Matthew après le pub. Pour une soirée presque improvisée, elle avait passé un excellent moment et n’avait plus envie de décoller. Matthew lui faisait du bien, il lui donnait le sourire et l’envie d’apprendre à mieux le connaître. Elle avait encore découvert une autre facette de sa personnalité ce soir quand il lui avait parlé du Ghana, et elle l’appréciait encore plus. Ils n’avaient pas encore découvert chez l’autre de mauvais côté mais ça pouvait arriver. Et ça serait tout à fait normal. Tout ne pouvait pas toujours aller bien. Mais, pour le moment, tout allait pour le mieux. Ils étaient dans une phase où ils étaient sur un petit nuage et Eléa avait envie que ça continue.

La jeune femme ne s’était pas privée pour venir embrasser Matthew, même si elle lui avait demandé la permission. Elle ne voulait pas donner l’impression d’aller trop vite mais Matthew l’avait déjà embrassée plusieurs fois, il n’y avait aucune raison qu’il la repousse maintenant. Elle l’aurait sans doute mal pris mais ce n’était pas le cas. Elle avait même trouvé le baiser encore plus agréable, sans doute parce qu’ils étaient dans un endroit plus intime. Et apparemment, Matthew appréciait autant qu’elle cette soirée.

Ne pas paraître pot-de-colle quand on avait envie de se retrouver dans les bras de l’autre, ce n’était pas évident. Eléa y allait progressivement, comme si elle tâtait le terrain. Elle demanda même à Matthew de lui envoyer une carte du Ghana. Elle put voir que ça semblait l’intriguer mais il ne fit aucun commentaire. Elle lui adressa alors un sourire et s’expliqua un peu

« Merci… Je colle toutes les cartes que je reçois sur un pan de mur dans ma chambre, ça me permet de m’évader un peu en rêvassant »

C’était tout simple en fait. Ce n’était pas une collectionnite aiguë qu’elle avait, c’était juste un moyen pour elle de rêver un peu. D’envier un peu les autres aussi, mais ça, elle ne le disait pas. Mais si en plus, Matthew lui rapportait un petit cadeau, elle serait la plus heureuse. Elle ne le demandait pas spécialement mais c’est vrai qu’une petite attention comme ça, ça faisait plaisir.

Ce fut une nouvelle fois Eléa qui prit possession des lèvres de Matthew, un baiser un peu plus passionné que le précédent. Qu’il renoua après y avoir mis fin. La jeune femme se serra un peu plus contre lui, appréciant avec plaisir sa main contre ses reins. Celle de la jeune femme se posa dans la nuque de son ami. Elle ne se lassait pas d’être dans ses bras, et encore moins de l’embrasser. Mais toutes les bonnes choses avaient une fin, il fallait pouvoir être raisonnable. Mais pas tout de suite…

« Matthew… » Elle le regarda et se mordit légèrement la lèvre avant de lui voler un autre baiser. Non, décidément, elle n’avait pas envie d’être raisonnable ce soir… « Je t’aime vraiment beaucoup, tu sais… »

Ils ne se connaissaient certes pas depuis bien longtemps mais le courant passait entre eux, et ils s’appréciaient de plus en plus. Et ce n’était pas qu’une question de points communs, c’était un tout. Et Eléa n’était pas sous l’emprise de l’alcool en disant ça, elle voulait juste que Matthew le sache, même si elle ne s’y prenait peut-être pas de la meilleure des façons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Promesse tenue [Matthew]

Revenir en haut Aller en bas

Promesse tenue [Matthew]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: QUARTIER CLAUDE PERRAULT :: ♣ LOWER EAST SIDE ♣-


    Membre du mois

    A venir.

    Protected by Copyscape Duplicate Content Finder

La petite nouvelle

Kayleigh Toscane Caufield


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Ecoles, Académies, Pensionnat, Poudlard